Alcatel-Lucent automatise services et contrôle réseau avec NSP

CloudGestion des réseauxOrchestrationRéseaux
0 1 Donnez votre avis

Avec sa nouvelle plate-forme SDN NSP (Network Services Platform), Alcatel-Lucent entend unifier le lancement de services réseau avec le contrôle des ressources de l’infrastructure.

Fournir le plus rapidement possible des services réseaux performants est un des défis majeurs que doivent relever quotidiennement les opérateurs de Cloud confrontés à la gestion des ressources réseau. C’est dans cette optique que Alcatel-Lucent vient de présenter Network Services Platform. NSP est une plateforme SDN (Software Defined Networks ou réseaux pilotés par logiciel) qui entend unifier conception des services, leur fourniture et l’ingénierie réseau pour les supporter. Autrement dit, NSP apporte l’automatisation du service et du contrôle de réseau. Conçu à partir de zéro et éprouvée auprès de plus d’un millier de déploiements chez les opérateurs, la solution est présentée comme inédite sur le secteur des plates-formes Carrier SDN, selon Alcatel-Lucent.

NSP permet donc la création et gestion de services à la demande dans un environnement multicouches réseau et multifournisseurs (même si le fournisseur français privilégie les routeur, commutateur photonique et gestionnaire de services maison). Côté contrôle du réseau, les ingénieurs ont mis au point des algorithmes de routage adaptatifs qui s’appuient sur la connaissance de l’état du réseau (trafic, utilisation des liaisons, topologie…) réalisée à partir des KPI et des analyses, afin de déterminer la meilleure route à emprunter pour éviter les éventuelles congestions, ou, inversement, libérer de la bande passante congestionnée (en reroutant le trafic problématique), pour distribuer de la manière la plus optimale les services. La solution assure ainsi la distribution des services optiques, IP, MPLS et Ethernet sur les réseaux physiques comme virtuels et hybrides des opérateurs.

56% de gains de délais de déploiement

Selon l’analyste ACG Research cité par Alcatel-Lucent, la nouvelle approche unifiée réduirait les délais de création de nouveaux services de 58% et les ressources de plus de 56% « par rapport à ce qui a été fait par le passé ». De plus, les Bell Labs, la branche R&D de l’équipementier, ont calculé un gain de 24% de trafic réseau supplémentaire à infrastructure égale. Une optimisation que les opérateurs tenteront de transformer en gains commerciaux supplémentaires. Pour Parker-Johnson, directeur du service d’infrastructures virtuelles et cloud d’ACG, « la plateforme constituera sans aucun doute un ingrédient clé de la transition de nombreux opérateurs, qui passeront d’un réseau étendu (WAN) à des plateformes intelligentes de livraison de services ».

NSP sera disponible à partir de juin prochain. Si la solution tient ses promesses, elle attirera assurément l’intérêt des opérateurs qui y verront un moyen de leur simplifier la vie. On peut donc y voir un lancement majeur sur le marché et un produit phare dans le catalogue d’Alcatel-Lucent. Lequel ne pourra que réjouir Nokia qui devrait prendre possession de l’équipementier français à l’horizon 2016 après l’annonce de son rachat en avril dernier.

Alcatel-Lucent architecture NSP


Lire également
Le marché SDN et NFV des opérateurs atteindra 11 milliards de dollars en 2018
Quel contrôleur SDN en attendant OpenDaylight ?
Benoit Geimer, Alcatel Lucent Entreprise : « Beaucoup de buzz autour du SDN »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur