Le marché SDN et NFV des opérateurs atteindra 11 milliards de dollars en 2018

OperateursRéseaux

Les opérateurs vont multiplier leurs dépenses dans les solutions de virtualisation de leurs réseaux pour accélérer le basculement vers des environnements logiciels.

En plein essor, les investissements dans le déploiement de solutions SDN (Software Defined Network) et NFV (Network Functions Virtualization) par les opérateurs télécoms vont exploser dans les prochaines années. Selon Infonetics Research, ils atteindront 11 milliards de dollars en 2018 contre 500 millions en 2013.

Les dépenses porteront sur les offres matérielles et logicielles qui viseront à virtualiser l’infrastructure réseau pour optimiser son pilotage et accélérer le déploiement des applications tout en permettant de s’affranchir des coûteuses solutions propriétaires de routage au profit des architectures x86. Un marché qui s’étend des routeurs et commutateurs SDN aux fonctions réseaux virtuelles (politique de gestion, analyse de contenu – DPI -, convergence voix et données en 4G, architecture IMS, sécurité…).

Trois segments de dépenses

Infonetics classe en trois catégories la répartition des futures sources de revenus : les logiciels SDN et NFV, qui réaliseront 20% du chiffre d’affaires de l’activité en 2018 ; les besoins matériels en serveurs, stockage, switch (qui remplaceront routeurs et appliances dédiées) qui représenteront 12% des revenus ; et l’essentiel, 68%, qui proviendra des nouveaux segments autour des fonctions réseau virtuelles (VNF), les ports routeurs, commutateurs et autres équipements optiques taillés pour le SDN.

L’analyste ajoute par ailleurs que « le NFV se taille la part du lion du marché combiné SDN et NFV, entre 2014 et 2018 » et que « la valeur du NFV se trouve dans les logiciels des fonctions réseau virtuelles - les applications – plutôt que dans l’orchestration et le contrôle.Ces fonctions (baptisées VNF, pour virtualized network functions) représentent plus de 90% du segment des logiciels NFV ». SDN et NFV accélèrent la bascule des opérateurs d’un monde matériel vers un modèle logiciel.


Lire également :
Le SDN, un marché à 8 milliards de dollars en 2018
Big Data, M2M et NFV au secours des opérateurs
SDN et datacenter, où en sommes-nous ?

crédit photo © Syda Productions – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur