Analytique Big Data : R sera intégré en standard au sein de SQL Server 2016

Big DataBusiness IntelligenceData & StockageDéveloppeursProjets
2 37 Donnez votre avis

Le langage de programmation R sera présent au cœur de SQL Server 2016. De quoi attirer les data scientists vers cette plate-forme.

Fin janvier, Microsoft annonçait l’acquisition de Revolution Analytics, spécialiste du langage de programmation R. Voir à ce propos notre précédent article « Microsoft gobe Revolution Analytics sur un R de Big Data ».

Les annonces autour de cette technologie ne se seront pas fait attendre. « SQL Server 2016 (qui sera accessible en version publique de test cet été) comprendra de nouvelles fonctions d’analyse en temps réel, le chiffrement automatique des données et la possibilité d’exécuter R au sein de la base de données elle-même », explique ainsi David Smith sur le blog de Revolution Analytics.

« Les data scientists n’auront plus besoin d’extraire les données d’un serveur SQL via ODBC pour les analyser avec R. Au lieu de cela, Ils seront en mesure d’amener le code R au cœur des données, où il sera exécuté dans un processus de SQL Server lui-même. Ceci élimine le temps et le stockage nécessaire pour déplacer les données, et offre toute la puissance de R et des packages CRAN dans la base de données. »

R, la nouvelle star des data scientists

R est un outil Open Source de traitement des données, spécialisé dans les analyses statistiques. Des caractéristiques qui lui valent une popularité croissante au sein de la communauté des data scientists. L’acquisition de Revolution Analytics et l’inclusion de R au sein de SQL Server 2016 sont donc des avancées clés pour Microsoft sur le terrain du Big Data analytique.

La firme n’est toutefois pas seule dans ce secteur. Elle a en effet été précédée par Oracle, qui a déployé très tôt R dans ses offres (voir l’article de février 2012 « Oracle place le langage R au cœur de son offre analytique big data »).

À lire aussi :
Rust 1.0 : le langage de programmation des projets critiques
Programmation : Xojo pourra créer des applications Raspberry Pi
La NASA et IBM lancent un concours de programmation basé sur Bluemix

Crédit photo : © McIek – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur