Blackberry : BB10 est mort, vive Android

MobilitéOS mobilesProjetsSmartphones
4 7 Donnez votre avis

John Chen, le PDG de Blackberry, ne prévoit pas de poursuivre l’offre de terminaux sous BB10. Au profit d’Android dont deux nouveaux modèles sont programmés dans l’année.

L’emblématique et original Passport s’inscrira-t-il comme l’un des derniers téléphones Blackberry sous BB10, le système d’exploitation maison ? Tout le porte à croire alors que les résultats du constructeur canadien de son dernier trimestre fiscal 2016 ont, une nouvelle fois, affiché un recul des ventes de terminaux mobiles, autour de 600 000, malgré le virage Android amorcé avec le Priv en octobre dernier.

Néanmoins, l’heure de quitter le marché des smartphones n’a pas encore sonné. Dans une interview au National, le PDG de Blackberry, John Chen, a annoncé le lancement de deux nouveaux terminaux sous Android dans le courant de l’année. Deux modèles de milieu de gamme, dont un doté d’un clavier physique, signe distinctif du constructeur de Waterloo avec la sécurité, pour tenter de toucher un public manifestement échaudé par les 700 dollars du Priv. « Le Priv est un produit trop haut de gamme », concède le dirigeant au quotidien émirati. Et la stratégie de haut de gamme n’était « pas si judicieuse que cela pouvait paraître ».

Des terminaux à 400 dollars

John Chen n’a pas apporté de plus amples précisions sur les caractéristiques de ces futurs appareils au-delà d’un prix qui pourrait tourner autour de 400 dollars comme le demanderait les potentielles entreprises clientes. En revanche, il a confirmé n’avoir pas de projet sur de nouveaux smartphones sous BB10 tout en assurant que la maintenance et les mises à jour de l’OS maison sont maintenues. Du moins, tant que Blackberry se maintiendra sur le marché des terminaux mobiles.

« Depuis que j’ai repris en main l’entreprise [en Novembre 2013, NDLR], j’ai dit que j’allais rendre rentable l’activité des terminaux, a déclaré John Chen. Si ce n’est pas possible, alors je sortirai l’entreprise du marché du téléphone. J’aime notre activité smartphone, mais nous devons faire de l’argent. » Si la messe n’est pas encore tout à fait dite, il est clair que Blackberry accentue sa stratégie sur les offres de gestion et sécurité des terminaux pour les entreprises. Le dirigeant vise une croissance de 30 % sur les 12 prochains mois dans les logiciels et services, rapporte ITespresso.fr.


Lire également
BlackBerry Priv tacle l’indiscrétion de Skype et WhatsApp
Le Priv sous Android, smartphone de la dernière chance pour Blackberry ?
Dans le rouge, BlackBerry parie sur le logiciel… et Android


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur