La fibre d’Orange séduit 1 million de foyers en France

FibreOperateursRéseaux
Delphine Ernotte (directrice générale) et Stéphane Richard (PDG) présentent le plan fibre pour la France.
2 11 Donnez votre avis

Malgré ce chiffre symbolique, Orange reste en retard sur son concurrent Numericable-SFR dans l’offre très haut débit. Un retard qui sera comblé en 2020.

Une bonne nouvelle, surtout quand elle est symbolique, ça n’attend pas. Orange n’aura pris la peine de patienter jusqu’à la présentation de ses résultats 2015, le 16 février prochain, pour annoncer qu’il vient de franchir le million d’abonnés à son offre 100% Fibre, un service d’accès Internet en fibre optique de bout-en-bout (FTTH). Dont 31 000 entreprises en FTTO (Fiber to the Office). En hausse notable en regard des 827 000 foyers fibrés comptabilisés le 30 septembre 2015 sur près de 1,56 million au total. La France compte donc plus de la moitié des 1,9 million clients fibre qu’opère Orange en Europe.

Ce million d’abonnés fixe au très haut débit (THD) en France est un signe d’encouragement pour l’opérateur comme pour le secteur. Rappelons que le plan France THD prévoit de couvrir l’ensemble du territoire en très haut débit fixe, dont 80% en FTTH. Et Orange constitue la locomotive de ce plan partagé entre les opérateurs privés et les collectivités locales (qui déploient et font exploiter des réseaux d’initiative publique). Orange entend ainsi fournir la fibre à 12 millions de foyers en 2018 et 20 millions en 2020. Une ambition qui nécessitera un triplement des investissements dans la fibre en France d’ici la fin de la décennie et qui devrait se traduire par une facture de 3 milliards d’euros entre 2015 et 2018.

5 millions de foyers raccordables

Avec 5 millions de foyers raccordables aujourd’hui dans près de 800 communes, dont Paris, Lyon, Nice, Caen, Metz ou Montpellier, on en est encore loin. Mais le déploiement avance à bon rythme. Selon Orange, la fibre a progressé de 40% en 2015. Une évolution légèrement supérieure aux 38% de hausse annuelle que l’Arcep constatait au 30 septembre 2015 pour le déploiement du FTTH.

Si Orange met les bouchées doubles dans le déploiement de la fibre, ce n’est pas seulement pour respecter ses pseudo engagements dans le plan France THD que pour ne pas se laisser distancer par son concurrent SFR (Numericable-SFR) dont l’essentiel du réseau s’appuie sur une architecture FTTB avec terminaison coaxiale qui, selon le Régulateur, s’élève aujourd’hui à près de 9 millions de prises déployées. Une base largement plus étoffée que celle d’Orange qui permettait à SFR de revendiquer 1,74 million d’abonnés THD (dont 373 000 en FTTH) au 3e trimestre 2015. Et d’annoncer viser les 15 millions de raccordements THD pour 2020. Un réseau sensiblement moins fourni que les 20 millions de prises optiques annoncées d’Orange. Les derniers seront les premiers ?


Lire également
Orange veut faire de Paris la première ville européenne 100% fibre
Près de 4 millions d’abonnements très haut débit en France
Déploiement de la fibre optique en France : ça sent la panne


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur