Samsung Electronics envisage une séparation en deux

GouvernanceMobilitéRégulationsSmartphonesTablettes
Samsung
1 10 Donnez votre avis

Le conseil d’administration de Samsung n’est pas contre la séparation de Samsung Electronics en deux entités distinctes. Aucune décision n’a toutefois été prise dans ce sens.

Samsung Electronics cède aux pressions des fonds d’investissement et envisage maintenant sa séparation en deux unités distinctes. Une à vocation opérationnelle et une autre à caractère financier. Bref, une société industrielle et une holding.

Le conseil d’administration de la firme ouvre donc la porte aux récriminations d’Elliott Management, sans toutefois afficher de décision claire concernant le devenir de la société. Ni sur d’éventuelles mesures de restructuration, demandées là aussi par les investisseurs.

« Nous prévoyons des changements plus significatifs suite à l’examen de la structure de l’entreprise », déclarait hier Elliott Management (source Reuters). « Cet examen n’indique pas les intentions du conseil d’administration d’une manière ou d’une autre », tempère toutefois Samsung Electronics dans un communiqué.

Séparer, restructurer, coter

Rappelons le plan d’Elliott Management : la séparation de Samsung Electronics du reste du groupe, mettant ainsi la société hors de portée directe de la famille Lee ; une restructuration massive ; la nomination de directeurs indépendants dans le conseil d’administration ; le paiement d’un dividende spécial de 27 milliards de dollars aux actionnaires.

En contrepartie, Elliott Management évoque la possibilité de coter la nouvelle société sur le Nasdaq.

À lire aussi :
Samsung va étudier une possible séparation de sa branche mobile
Un fonds d’investissement US s’attaque à la dynastie Samsung
Galaxy Note 7 : profits en chute libre pour Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur