1 000 dollars pour la première clé USB de 1 To

Poste de travailStockage

Si elle manque de finesse, la nouvelle clé USB de Kingston Digital ne manque en revanche pas de coffre. Sous sa carrosserie métallique prennent place 1 To de données et un port USB 3.0.

Kingston a annoncé la DataTraveler HyperX Predator 3.0, la première clé USB à proposer une capacité de 1 To. Elle appartient à la famille HyperX Travelor, la plus performante du constructeur, bénéficie d’une garantie de 5 ans et d’un support technologique gratuit.

En réalité, Kingston réalise un jolie coup médiatique en présentant deux nouveaux modèles de clé USB, la DataTraveler HyperX Predator USB 512Go (DTHXP30/512G), et la DataTraveler HyperX Predator USB 1T (DTHXP30/1T), qui sera disponible au cours du premier trimestre.

Les deux clés bénéficient de la nouvelle génération des ports USB (Universal Serial Bus), avec une connexion USB 3.0, également compatible USB 2.0. Et les performances sont là : pour les PC et autres devices équipés d’un port USB 3.0, le débit offert est de 240 Mo/s en lecture et 160 Mo/sen écriture. En USB 2.0, les débits retombent à 30 Mo/s tant en lecture qu’en écriture.

Kingston HyperX 1T 2

Coté prix, ces clés sont proposées sur Amazon au prix de 1 dollar le Go. Donc 500 dollars pour la DataTraveler HyperX Predator USB 512GB, et 1 000 dollars la DataTraveler HyperX Predator USB 1TB. Rappelons que l’on trouve aux Etats-Unis des disques durs externes de 1 To à moins de 50 dollars…

Quel chemin parcouru depuis la présentation de la première clé USB de l’histoire, en 1999 ! Développée par le pionnier israélien des mémoires flash NAND Dov Moran, et nommée DiskOnKey, elle intégrait un contrôleur flash connecté à un port USB, et offrait une capacité de 8, 16 ou 32 Mo.

La révolution de la clef USB est venue de la mémoire embarquée dans un produit d’une taille réduite, mais également de l’absence d’alimentation externe – le port USB suffit à l’alimenter en énergie – et de pilote pour la faire fonctionner sous Windows 2000 et Windows ME. Pour Windows 98, l’OS le plus répandu à l’époque, un driver était fourni sur un CD-ROM.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur