Apple vend 37500 iPad par jour

Logiciels
ipad3

Apple annonce 3 millions d’iPad vendus en 80 jours, soit un million de plus depuis la commercialisation de la tablette à l’international. En moyenne, 110 000 unités par pays. Succès d’esbroufe ?

Mais où s’arrêtera-t-il ? L’iPad, disponible dans dix pays du monde entier, s’est déjà vendu à trois millions d’unités ( à partir de 499 euros en Europe), a indiqué Apple le 22 juin. La tablette aux mille vertus semble faire des ravages, sans que l’on connaisse toutefois le détail des ventes par pays.

Depuis le 3 avril, l’iPad est disponible aux Etats-Unis. Verdict un mois plus tard, le 3 mai, un million de tablettes vendues sur le territoire nord-américain. Rebelote au bout de deux mois, l’iPad est écoulé aux USA à deux millions d’exemplaires, avant même sa sortie mondiale. Aujourd’hui, 26 jours précisément après son lancement en Australie, au Canada, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Espagne, en Suisse, au Royaume-Uni et en France, Apple peut crâner, trois millions d’exemplaires sont d’ores et déjà entre les mains des consommateurs.

Sortie de l’iPad en Autriche, en Belgique, à Hong-Kong… début juillet

Trois millions d’iPad vendus en 80 jours. Soit 37 500 par jour en moyenne. Un succès prévisible ? Oui, si l’on s’en réfère aux ventes précédentes des produits Apple (iPod et iPhone dont la dernière version débarque demain dans les boutiques ). Oui, si l’on constate la baisse dès le mois de mai des ventes de netbooks outre-Atlantique, indiquait le magazine Fortuneen mai dernier.

Et ce ne serait pas fini puisque la tablette d’Apple sera lancée début juillet en Autriche, en Belgique, à Hong Kong, en Irlande, au Luxembourg, au Mexique, aux Pays-Bas, en Nouvelle-Zélande et à Singapour. L’iPad vers un autre million très certainement…

Toutefois, un détail chiffonne, Apple ne communique pas par secteur. Il est impossible de savoir si la tablette se vend bien en France notamment. Après la sortie étasunienne, l’iPad est sorti dans neuf autres pays du monde. Si l’on rapporte ce chiffre aux nouvelles ventes, soit un million pour neuf pays, la tablette se serait vendue en moyenne à 111 000 unités dans chacun de ces pays. Des ventes qui ne sont donc pas aussi phénoménales qu’on voudrait bien nous le faire croire.

De son côté, l’AT Institute a tenté de mesurer le taux d’utilisation de l’iPad juste après sa sortie dans l’Hexagone afin d’avoir une petite idée de l’intérêt des internautes français pour la tablette. L’institut a donc relevé leurs usages en ligne en installant ses compteurs sur douze sites web français leader d’informations (sans préciser les noms). Si le démarrage est bon, la tendance s’essouffle peu après le 28 mai, une fois le week-end passé.

Bien sûr, cette analyse n’aura de véritable impact qu’une fois poursuivie dans le temps, mais c’est un début de réponse hypothéhique aux questions laissées en suspens par Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur