Les DSI face à leur propre transformation digitale

DSIPolitique de sécuritéProjetsSécurité

Dans un contexte où toutes les entreprises doivent s’adapter aux enjeux du digital avec la part de risque que cela comporte, les Directions des Systèmes d’Information (DSI) ont un rôle à jouer. Après le RGPD et la reprise en main par les DSI des pôles cybersécurité, c’est au tour de l’automatisation. Avec un quotidien rempli de nombreuses tâches répétitives et manuelles, les DSI ont tout intérêt à automatiser certains processus pour se concentrer sur les véritables menaces et les nouveaux enjeux qui leur incombent. A ce stade, comment concilier stratégie de sécurité des systèmes informatiques et transformation digitale.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Longtemps considérées comme de simples fournisseurs IT, les DSI étaient souvent trop peu impliquées dans les décisions autour de la transformation digitale. Elles ont aujourd’hui développé beaucoup d’outils pour leurs propres besoins (déploiement d’applicatifs, backups, reporting, réinitialisation de mots de passe, etc.) et ne traitent plus uniquement de simples requêtes.

Les directions informatiques cherchent aujourd’hui à dépasser le cadre de leurs missions traditionnelles pour devenir des catalyseurs de la transformation digitale. En maîtrisant leur transformation numérique, elles parviendront à sortir du rôle passif qui leur était connu jusqu’ici pour prendre en main leur propre stratégie numérique.

De plus, avec le développement des offres Cloud, le système informatique étant toujours plus ouvert et connecté, les risques de sécurité doivent être maitrisés. Les DSI, ne sont plus de simples fournisseurs de services mais deviennent aussi les garde-fous de la sécurité des systèmes informatiques.

RPA : outil essentiel de la transformation numérique

 Pour réussir la transformation digitale, les DSI doivent automatiser les processus manuels et répétitifs grâce à la RPA (Robotic Process Automation). Technologie d’automatisation, la RPA simplifie le quotidien des DSI qui consacrent l’essentiel de leur temps à des tâches fastidieuses, facilement automatisables.
Gestion du parc informatique, mise à jour de mots de passe, nettoyage d’une base de données ou encore clôture d’un compte lorsqu’un collaborateur quitte l’entreprise : autant de processus chronophages qui nécessitent d’entrer les mêmes données, et font perdre du temps aux équipes informatiques.

L’implémentation de la RPA a d’autant plus d’intérêt dans les petites DSI composées d’une dizaine de personnes qui doivent gérer des parcs informatiques extrêmement importants. Les robots pourront notamment se charger des procédures récurrentes pour laisser aux humains le soin de se consacrer aux projets et à l’innovation, en ligne avec la stratégie informatique globale.

La RPA a pour réputation de supprimer les emplois alors qu’au contraire, elle libère du temps et par là même, donne envie aux informaticiens des DSI de travailler sur des projets à forte valeur ajoutée. C’est un point capital pour les DSI qui cherchent à attirer et retenir des talents.

Automatiser sans brûler les étapes

 Avant de se lancer dans la robotisation, il est primordial de qualifier les processus éligibles. « Ces derniers sont-ils complexes ? », « Sont-ils suffisamment répétitifs ? » De nombreux projets de RPA échouent suite à de mauvais calculs de leur rentabilité sur le long terme. Un processus effectué une fois par mois n’a aucun intérêt à être automatisé. L’initiative d’un projet de RPA est ainsi une occasion idéale pour réaliser un état des lieux et dépoussiérer les processus existants au sein de l’organisation.

Une fois les processus analysés, le choix devra se porter sur une solution graphique qui peut être modifiée et s’adapter dans le temps. Cette démarche agile est très importante notamment dans les DSI. En effet, ces dernières font souvent face à des pics d’activité lors de phases de recrutement massif par exemple, où il est urgent de créer en un temps record des centaines de comptes d’accès. Les robots seront à même de réaliser ces opérations en quelques heures.

L’arrivée de l’Intelligence Artificielle et de la RPA conduisent les DSI à se placer en première ligne et initier le changement au sein des entreprises. C’est une véritable opportunité de ne plus être cantonné à un rôle d’exécutant technique, mais de devenir les moteurs de l’innovation en jouant un rôle stratégique dans la transformation digitale.

Une fois leur transformation réussie, elles auront toute la légitimité pour accompagner les métiers en amenant une culture de l’innovation et d’agilité en travaillant à leurs côtés.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Auteur
En savoir plus 
Consultant EMEA
BluePrism
Benoit Cayla est Consultant EMEA chez BluePrism
En savoir plus 

Livres blancs A la Une