Bouygues Telecom clôture ses litiges avec SFR et Free

MobilitéRéseaux

Bouygues Telecom aurait conclu des accords à l’amiable pour mettre fin à toutes les poursuites judiciaires en cours avec ses concurrents.

L’heure est à l’apaisement du climat. A l’heure où la concurrence sur les mobiles, déclenchée par l’arrivée de Free en 2012, entraîne vers le bas les marges des opérateurs mobiles historiques, Bouygues Telecom met fin aux poursuites à l’encontre de SFR et Free. L’opérateur du groupe de BTP vient de conclure des accords avec SFR et Free pour mettre fin à toutes les poursuites en cours, nous apprend BFMTV. SFR va notamment verser 100 millions d’euros à son rival.

Parmi les litiges opposants les différents protagonistes, Bouygues Telecom réclamait des dommages et intérêts à ses concurrents dans le cadre de pratiques anticoncurrentielles, condamnée par l’Autorité de la concurrence, et remontant à la décennie passées. Orange et SFR avait été accusés d’avoir faussé le marché en proposant des offres à « effet club » visant à favoriser les communications entre abonnés du même opérateur (lire Orange et SFR poursuivis pour leurs pratiques anticoncurrentielles).

Visiblement, les manœuvres autour du rachat de SFR, qui ont rapproché Bouygues Telecom et Free, ont favorisé le règlement des litiges. Selon notre confrère, ces arrangements à l’amiable ont été conclus avant l’été. Pour sa part, Orange avait précédemment signé la paix avec Bouygues en signant un chèque de 300 millions d’euros comme l’avait révélé Le Canard enchainé en avril dernier.


Lire également
Résultats : Bouygues Telecom toujours en recul au premier semestre
L’accord de mutualisation SFR-Bouygues Telecom taclé par l’Arcep
Bouygues Telecom va tailler dans ses effectifs pour survivre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur