Blockchain Ripple : le XRP va-t-il disparaître ?

Qu'est-ce que Brand Voice ?
BlockchainCryptomonnaies

Ripple, la société à l’origine de la blockchaine du même nom et de la cryptomonnaie XRP s’est attiré les foudres du gendarme financier des États-Unis.

La SEC (securities and exchance commission) a lancé des poursuites judiciaires contre Ripple depuis 6 mois. Il y a quelques jours, elle a remporté une victoire juridique qui lui permettra d’analyser avec précision le XRP. La cryptomonnaie pourrait tout simplement être interdite dans les semaines à venir.

Ripple joue avec le feu et les investisseurs payent

Quand la SEC s’est attaquée à Ripple et au XRP, l’entreprise émettrice du jeton numérique a cru bien faire en envoyant ses avocats. Ils ont immédiatement déclaré, pour défendre Ripple, que les ventes de XRP se déroulant à l’internationale, elles ne dépendaient pas de la juridiction de la SEC. Mauvaise idée : la SEC a immédiatement demandé des assistances de contrôle internationales qu’elle vient d’obtenir. Elle pourra donc enquêter tranquillement à l’étranger.

Pour les investisseurs, c’est une catastrophe. Après les premières accusations, de nombreux brokers américains avaient arrêté de proposer les XRP à leurs clients. Le mouvement risque de devenir international. Effectivement, un bon broker doit permettre à ses clients de savoir quelle action acheter avec le maximum de sécurité. Le XRP ne semble pas remplir ces conditions et il a été exclu de nombreuses plateformes de trading en ligne.

Malheureusement, comme bien souvent dans ces cas-là, ce sont les investisseurs qui avaient confiance à Ripple et au XRP qui ont perdu beaucoup d’argent.

Le Ripple va-t-il disparaître ?

Pour vendre sur le marché américain des actifs comme le XRP, Ripple aurait dû demander une autorisation auprès de la SEC. Apparemment, l’entreprise aurait commencé à en vendre avant d’avoir la fameuse autorisation. Ripple espérait bien que la nature internationale de ces ventes empêche la SEC de prouver leur existence. Avec cette autorisation nouvellement accordée au SEC, ce plan se retourne finalement contre Ripple.

Si la SEC arrive à prouver que Ripple n’a pas respecté les lois financières, l’entreprise émettrice de XRP aura du mal à rester debout. Elle devra payer des amendes considérables, mais aussi affronter une probable fuite massive des investisseurs. Il est donc tout à fait probable que le XRP disparaisse totalement avant la fin de l’année. Bien sûr, les amateurs de cryptomonnaies ont déjà démontré leur capacité à s’organiser autour d’un projet commun. Ils pourraient choisir de sauver le XRP.

Comment être sûr qu’une cryptomonnaie est légale ?

Le cas de Ripple et du XRP est extrêmement rare. Les cryptomonnaies ne sont plus cette excentricité qu’était le Bitcoin il y a dix ans. Désormais, les marchés financiers et leur régulateur les regardent de très près. En utilisant un broker reconnu, vous êtes presque certain d’avoir accès à des cryptomonnaies parfaitement légales.

Vous pouvez aussi vous tourner vers des projets de blockchains qui se déclarent ouvertement transparentes, éthiques et responsables. C’est le cas du Stellar Lumens qui, en refusant le minage et la décentralisation complète, garde un contrôle via une fondation à but non lucratif. Les gouvernements du monde entier sont très intéressés par cette cryptomonnaie pour créer leur propre monnaie numérique.