L’Acer C7, un Chromebook à moins de 200 dollars

ChromebookPortablesPoste de travail
Chromebook Acer C7 (crédit photo © Google)

Avec le C7, Acer reste sur l’architecture x86 d’Intel pour offrir le plus économique des Chromebook. Mais au prix d’une autonomie réduite.

Google vient d’ajouter un nouveau Chromebook à sa collection de laptops sous Chrome OS, moins d’un mois après avoir présenté sa nouvelle offre qui fait la part belle à l’architecture ARM. Cette fois, c’est Acer qui s’y colle, l’autre partenaire historique de Google en matière de Chromebook.

L’Acer C7 se distingue avant tout par son prix. À 199 dollars (il n’est pour l’heure disponible qu’aux États-Unis et au Royaume-Uni), le nouveau PC portable « dans le cloud » s’inscrit comme le moins onéreux des Chromebook malgré les efforts consentis par Samsung, qui reste 50 dollars plus cher.

Autonomie réduite

Mais à ce prix, on touche l’entrée de gamme avec un design plus épais (2,5 cm d’épaisseur) et plus lourd (1,4 kg) que l’on pourrait considérer comme moins léché que celui de son concurrent et une autonomie annoncée à 3 h 30 qui interdit une journée de travail complète sans recharge. Difficile de s’éloigner d’une prise électrique trop longtemps, donc.

L’Acer C7 n’en propose pas moins un écran 11,6 pouces (en résolution 1366 x 768 points), 3 ports USB, 1 port HDMI et VGA. Son interface Ethernet est complétée du support du Wifi 802.11 a/b/g/n. Le Bluetooth semble absent de l’offre, mais la caméra propose le format HD (1280 x 720 points).

Disque 320 Go

Avec un processeur Intel Core (dont le modèle n’est pas précisé), Acer a préféré rester sous l’architecture x86. Tout comme le support de stockage qui reste « classique » avec un disque dur de 320 Go (en plus des 100 Go de stockage en ligne fournis les deux premières années) certes plus généreux que les 16 Go de SSD du Chromebook Samsung, mais beaucoup plus énergivore. D’où l’autonomie réduite de moitié, quasiment, par rapport à celle de son concurrent.

L’Acer C7 propose donc une configuration alternative à celle du Samsung qui, au final, vient enrichir l’offre Chromebook de Google.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un champion du navigateur web Chrome ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur