Cisco: la bonne surprise du 4è trimestre

Réseaux

L’année fiscale de Cisco s’achève mieux que prévu. Le 4è trimestre dépasse les 11 milliards, soit +3,3%

En pleine crise d’incertitude sur la valorisation des sociétés ‘high tech’ et sur les risques d’une nouvelle bulle spéculative, les chiffres du 4è trimestre de Cisco (au 29 juillet) sont rassurants. Ils sont supérieurs aux prévisions.
Le chiffre d’affaires du trimestre écoulé est en progression de +3,3% à 11,2 milliards de dollars,  comparé à 2010 [format de comptabilité GAAP]). Le résultat net recule de 36% mais laisse tout de même 1,2 milliard de dollars dans les comptes, -et cela malgré une provision de 770 millions pour restructuration.

La Bourse est rassurée : le bonus par action est de 40 cents, contre 38 prévus. Du coup, l’action a enregistré une hausse de +7%, et même +18%, progressant à 14 puis 16 dollars dans les heures qui ont suivi la publication de ces résultats (mais le cours était à 24 dollars l’automne 2010).
Ces chiffres sont d’autant plus rassurants que Cisco traverse depuis quelques mois une période de remise en question, avec ré-organisation des services visant à économiser un milliard de dollars. Courant juillet, la compagnie a confirmé un plan de délestage du personnel à hauteur de 9% des effectifs environ, soit le départ programmé de 6.500 personnes (cf. article :’Cisco sabre 6500 postes‘)
Par ailleurs, Cisco confirme la cession [au taiwanais Foxconn], de son unité de production de  boitiers TV (‘TV set-top box’) installée à Juarez au Mexique et qui compte 5.000 salariés.

De “solides progrès”
Mentionnant de “solides progrès“, John Chambers, p-dg, a commenté: “Nous avons réalisé des avancées significatives dans notre large programme d’action visant à nous repositionner sur une nouvelle phase de croissance et de rentabilité“.

Les ventes de commutateurs de réseau ont reculé de 4% et celles des routeurs de 2%. Cisco invoque notamment la baisse des commandes des administrations aux Etats-Unis, tant locales que fédérales.
Mais, à ce jour, le carnet de commandes serait en hausse de +11%. Les analystes parlent d’une “saine stabilisation de la situation“.

Chiffre d’affaires annuel : le cap des 40 milliards
L’année fiscale 2011 se termine ainsi pour Cisco sur un chiffre total de 43,2 milliards d’euros, avec un résultat net très honorable de 6,5 milliards.

Cisco_chiffres 2011 et 2010,  revenus, résultat
Cisco_chiffres 2011 et 2010, revenus, résultat

Pour le 1er trimestre de la nouvelle année fiscale, Cisco prévoit une croissance du chiffre d’affaires qui se situerait dans la fourchette +1 et +4%, soit entre 10,86 et 11,18 milliards de dollars. Les analystes confirment que la croissance trimestrielle serait de l’ordre de +2%.  Bref, la sortie du tunnel, en espérant que la conjoncture économique ne se dégrade pas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur