Cloud : AWS recrute un homme d’influence pro-Trump

CloudProjetsSecteur Public

AWS a fait appel au lobbyiste pour influencer les « débats liés à la cybersécurité et la technologie » à Washington. L’enjeu : le contrat JEDI cloud.

Amazon Web Services (AWS) a recruté Jeff Miller, un lobbyiste et leveur de fonds pour la campagne 2019 de Donald Trump, selon un document officiel dont s’est fait l’écho CNBC.

AWS rémunèrerait le dirigeant fondateur de Miller Strategies pour influencer les « débats liés à la cybersécurité et la technologie ». Dans l’intérêt du fournisseur du cloud public.

Washington D.C., et d’autres sphères du pouvoir fédéral aux États-Unis, sont ciblées.

Jeux d’influence

Jeff Miller fait partie des centaines de personnalités influentes qui ont alimenté au printemps dernier un comité de collecte qui finance la campagne de réélection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Le Comité national républicain, structure de gouvernance du parti républicain américain, est également concerné, selon CNBC.

De son côté, AWS, comme ses principaux concurrents dans le cloud, Microsoft Azure et Google Cloud Platform en tête, tente d’influencer les débats politiques à son avantage.

L’un des enjeux concerne le contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure) du Département de la défense des États-Unis (DOD).

Donald Trump a lui-même déclaré la semaine dernière qu’il prévoit de s’impliquer davantage dans la bataille qui oppose différents fournisseurs cloud dans le contrat JEDI.

Un contrat pluriannuel estimé à 10 milliards de dollars sur dix ans. Oracle et IBM ont été écartés en avril dernier. Seuls AWS et Microsoft Azure restent en lice, à ce jour.

(crédit photo © shutterstock)

Lire aussi :