Club Freelance fait le pari de l’international avec Melchior du Boullay

Fondée en 2011 par Thomas Delfort et Manuela Delfort-Garampon pour renforcer « l’adéquation du besoin client avec le marché des consultants IT », la société Club Freelance a recruté au printemps 2021 Melchior du Boullay au poste de directeur général.

Ingénieur informatique de formation (Epita), Melchior du Boullay exerçait auparavant chez oXya (Hitachi Group), spécialiste du conseil technique et des services managés cloud pour applications critiques SAP. Il y a travaillé en tant que consultant, puis chef de projet, responsable du développement et, finalement, 14 années durant, directeur de la filiale américaine d’oXya. C’est dans cette expérience qu’investit Club Freelance. Son but ? Soutenir son plan de croissance à l’heure de l’hybridation des carrières et des statuts.

De Club Freelance à Mindquest

Aux commandes de Club Freelance, Melchior du Boullay est appelé à structurer l’organisation du groupe pour soutenir son expansion à venir.

Il s’en est expliqué par voie de communiqué : « venant moi-même du monde de l’IT et ayant déjà eu à gérer des phases complexes de forte croissance, je souhaite accompagner Club Freelance dans son développement tout en gardant ses valeurs de bienveillance et d’exigence intactes. Mon objectif est de le faire passer d’acteur reconnu à leader incontesté sur son marché en France, et demain, à l’international ». Ambitieux ?

Rentable « depuis le premier jour », le groupe propose à la fois des prestations de sourcing de consultants indépendants, avec sa marque Club Freelance, et de recrutement en CDI et pré-embauche de professionnels IT, avec son nouveau service Mindquest.

Club Freelance ambitionne de déployer ses services dans plusieurs pays européens et d’atteindre 70 millions d’euros de chiffre d’affaires et 100 salariés à horizon 2025.

(crédit photo © Club Freelance)