Avec ses Converged Systems, HP cède à la mode des systèmes intégrés

CloudServeurs

Installation rapide et simplifiée, nouveau mode de vente à l’usage et performances record, la nouvelle gamme Converged Systems de HP vise tous azimuts : des gros aux petits datacenters jusqu’aux postes de travail virtuels, en passant par les appliances Big Data. Après IBM et Oracle, HP se lance dans les systèmes intégrés, prêts à l’emploi.

HP Discover 2013 (Barcelone) –

Plus de 10 000 participants assistaient en milieu de semaine à HP Discover, à Barcelone. Pas de grandes annonces fracassantes pour cette édition européenne, mais des précisions et quelques lancements finalement intéressants. Bref, un peu plus qu’un simple relais de l’édition américaine de juin dernier (voir notre article).

Meg Whitman, évangéliste en chef du ‘New Style of IT’

« Faites-moi confiance, HP est là pour durer ! » a lancé Meg Whitman, dirigeante d’HP, aux milliers de participants, après avoir souligné son statut de leader mondial de l’informatique. « Du mainframe au client/serveur, au Web et jusqu’au Cloud et à la mobilité… toutes ces évolutions majeures ont transformé l’informatique. C’est pourquoi nous pensons qu’il faut un nouveau style d’informatique, moins chère, plus agile et plus rapide. Et surtout un nouveau style de business guidé et facilité par l’informatique. »

Si le ”New Style of IT’ est effectivement le nouveau slogan marketing d’HP, il s’incarne concrètement dans de nouvelles offres. « Les nouveaux types de pressions sur les métiers et l’informatique nécessitent des applications d’un nouveau genre. Finis les projets de 9 mois pour développer une application 1.0, suivi de 9 mois supplémentaires pour la version 2.0. Désormais, les délais s’évaluent en semaines ! », a insisté la CEO. « C’est pourquoi le nouveau style d’informatique demande une infrastructure intégrant fortement équipements, logiciels et service. » Dans ce contexte, l’intégration complète de produits maison (ouverte aux autres, bien entendu) fait son grand retour, avec de nouvelles technologies, évidemment. Les efforts des constructeurs en la matière s’appellent Pure Systems chez IBM, ExaXX chez Oracle, ou Converged Infrastructure chez HP donc.

« Les informaticiens doivent acquérir les savoir-faire de ce nouveau style d’informatique », ajoute la dirigeante. «  Des compétences qui ne faisaient pas partie de leurs profils de postes il y a 5 ou 10 ans, mais qui deviennent indispensables. »

Bienvenue dans l’ère du requin ?

Une fois ce décor posé, HP profite de l’événement pour annoncer la concrétisation de son projet Sharks (requins) : la gamme Converged Systems composée de 3 modèles. Objectif : une virtualisation simplifiée, rapidement déployée, sur une architecture flexible et évolutive, avec des modèles cohérents reposant sur un même socle technologique et une administration commune.

« Aujourd’hui, la virtualisation est en œuvre dans la plupart des datacenters. Et la Converged Infrastructure de HP a fortement contribué à cette évolution, puisque 35% des systèmes virtualisés tournent sous nos équipements », assure Tom Joyce, directeur général HP Converged Systems. « Après la consolidation et la standardisation de l’infrastructure, nous parvenons à l’ère des systèmes hautement disponibles et offrant un maximum d’efficacité. »

Cette nouvelle gamme offre une évolutivité progressive de 50 à 1000 machines virtuelles, « avec une performance qui serait multipliée par deux et à un coût 25% inférieur par rapport à la concurrence, » selon HP. Dans cette nouvelle famille, HP présente le grand et le petit requin : le Converged System 700 et le modèle 300. Ces équipements intégrés savent gérer des VM Microsoft Hyper-V, VMware et KVM. Ils peuvent être achetés en un jour et déployés en 20, avec des ajouts de capacités – si nécessaire – en moins de cinq jours.

Certifiés pour les environnements Hyper-V et VMware, ces environnements sont également livrés avec des App Maps, guides et assistants permettant non seulement de déployer, mais aussi d’optimiser les applications critiques (SQL Server, Exchange, SharePoint, RedHat…).

Du SI de PME au datacenter à grande échelle…

HP Converged SystemsDestiné aux entreprises opérant de grands datacenters et aux fournisseurs de services en ligne, le HP ConvergedSystem 700 peut orchestrer de 100 à plus de 1 000 serveurs virtuels.  Ce modèle embarque de 4 à 16 (extension par 4) serveurs blades HP ProLiant BL460c Gen8 (avec chacun 2 Intel Xeon E5-2650 v2 -2.6 GHz/8-core, 256 Go de RAM, et 2 disques SAS de 300 Go), 2 Management server HP ProLiant DL360p Gen8 (avec 2 Xeon E5-2690 v2 -3.0 GHz/10-core, 256 GB RAM,  8 disques SAS 15K de 300Go) et une unité de stockage HP 3PAR StoreServ 7200 2-node ( 2 équipements HP 3PAR 7000 4-pt 8Gb/s FC Adapter, 5 emplacements de disques SAS HP M6710, un Service Processor 3PAR 7000, et 36 à 144 disques SAS 15K HP M6710 300GB 6G  (évolutifs par 36 unités). Pas de prix annoncé pour le moment.

Le ConvergedSystem 300, visant plutôt les petits et moyens environnements, a été conçu pour gérer de 50 à 300 VM. Il serait « deux fois plus rapide que l’équivalent VCE VBlock pour 25% moins cher en entrée de gamme, » précise-t-on chez HP. Regroupés dans un châssis HP i–Series de 42U, la version Standard intègre de 3 à 8 serveurs ProLiant DL380p Gen8n (avec chacun 2 processeurs Intel Xeon E5-2640 v2 -2.0GHz/8-core/20MB/95W, 96 Go de RAM et jusqu’à 12 disques de SAS 15K de 300 Go), et deux switches de HP 2920-48G. Le modèle Performance intègre de 3 à 8 serveurs ProLiant DL380p Gen8  (2 Xeon E5-2680 v2, 192 Go de RAM,  16 disques SAS 15K de 300 Go), et 2 switches HP 5900AF-48G.

La version standard du 300 est proposée à partir de 136 600 dollars. Appliance dédiée au Big Data, le ConvergedSystem 300 for Vertica est attendu pour le printemps 2014, autour de la plate-forme analytique HP HAVEn (voir notre article).

« Parce que les entreprises réclament aussi des modes de vente différents, pour choisir entre Capex (frais d’investissement) et Opex (frais de fonctionnement), nous proposons aussi les ConvergedSystems à partir de 2250 dollars par mois, les extensions de capacité à partir de 550 dollars par mois, et même le HP Flexible Capacity Service, » ajoute Tom Joyce.

… Sans oublier le VDI, rebaptisé HDI

Troisième nouveau modèle, le ConvergedSystem 100 (CS100) s’attaque au marché des postes de travail virtuel (ou VDI pour virtual desktop infrastructure). Le constructeur a baptisé cette famille HDI pour Hosted Desktop Infrastructure (HDI).

Chaque cartouche serveur ProLiant m700 dispose de 4 AMD X2150 APU System on a Chip (SoC) intégrant chacun jusqu’à 4 cœurs x86, une GPU (Graphics Processing Unit) et 8 Go de mémoire. Chaque cartouche contient une carte iSSD mezz de 128 Go (SATA). Le châssis HP CS100 a été conçu selon la technologie Moonshot compacte et à basse consommation d’HP, et peut recevoir jusqu’à 45 cartouches dans 4,3U. Le ConvergedSystem 100 pour hébergement de poste de travail est proposé à partir de 138 000 dollars pour 180 utilisateurs.

Avant d’opter pour cette solution, l’entreprise devra en évaluer la pertinence. En effet, ses technologies évoluées, sa compacité et sa consommation énergétique réduite font aussi gonfler son prix. En outre, il conviendra de comparer avec les offres VDI sur serveurs blades (HP ou autres) et de jauger les besoins en puissance, en capacité et en confort de travail des utilisateurs concernés.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur