Docker s’invite sur la Google Cloud Platform

CloudDatacenters

Support de Docker, lancement des Managed VMs, de Cloud Debugger et du Compute Engine Autoscaler sont quelques-unes des annonces de l’événement Google Cloud Platform Live.

Google profite de son événement Google Cloud Platform Live de San Francisco pour dévoiler plusieurs nouveautés liées à son offre de Cloud public. Des annonces relayées sur le blog officiel de cette offre.

La firme accueille officiellement les conteneurs Linux au sein de sa plate-forme Cloud, au travers de son projet Kubernetes (dont nous avions déjà parlé précédemment, voir l’article « Conteneurs Linux : Google fédère Docker, Microsoft, IBM sur Kubernetes »). L’élément clé de cette annonce est le support des conteneurs Docker, une solution Open Source particulièrement en vogue.

Google fait également évoluer son PaaS App Engine. Ce dernier offre certaines possibilités de contrôle sur les machines virtuelles, au travers de la solution Managed VMs, qui passe aujourd’hui en version bêta et ajoute des fonctions d’autoscaling, permettant d’adapter la taille de l’infrastructure Cloud à la charge.

Un réseau boosté

Côté réseau, notons la mise en place de liaisons à haute vitesse entre les datacenters de Google et les 77 points de présence de la firme, répartis dans 33 pays ; celle de liens réseau avec des opérateurs tiers, comme Equinix, IX Reach, Level 3, Tata Communications, Telx, Verizon ou Zayo ; ou encore celle de la connectivité VPN, qui sera lancée le mois prochain.

Autres points évoqués lors de cette rencontre : l’utilisation de Firebase pour faciliter la mise en place d’applications Web ou mobiles, le lancement de Cloud Debugger (débogage) et de Compute Engine Autoscaler (montée en charge automatique) et de nouvelles baisses de prix (notamment sur le stockage Big Query, les disques SSD, les snapshot ou Cloud SQL) qui s’ajoutent à la réduction de 10 % appliquée début octobre.

Selon les derniers chiffres de Synergy Research, Google reste, au troisième trimestre, le n°4 du marché. Loin derrière AWS, qui dispose d’une confortable avance. Mais Google est également décroché par Microsoft, dont le Cloud Azure connaît une croissance plus importante que la Cloud Platform de Mountain View, et devancé par IBM, qui profite du rachat de SoftLayer.

A lire aussi :
Docker : la start-up vedette qui aurait dû être française
Autour de Docker : comment Google fédère une alliance ‘tout-sauf-AWS’
L’ex CTO de Red Hat devient patron du Cloud de Google
Docker s’invite dans le cloud de Google

Crédit photo : © Ben Chams – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur