EMC World 2014 – Les filiales d’EMC mobilisées autour du cloud hybride

CloudIAASPAASStockageVirtualisation
Au cœur du stockage, juste sous les VM

Et si tous les talents d’un même groupe se donnaient la main… La nouvelle solution EMC Hybrid Cloud sait gérer à la fois le cloud privé et public, et annonce déjà l’ouverture aux environnements openstack et Microsoft.

Pour répondre aux besoins d’agilité et de productivité des entreprises, EMC et ses filiales VMware, Pivotal et RSA unissent leurs forces afin de proposer la Software Defined Enterprise reposant sur un socle : le Software Defined datacenter. Une solution destinée aussi bien aux datacenters des entreprises qu’aux fournisseurs de services en ligne, avec la garantie d’une combinaison possible. Cela dans un contexte ou le cloud hybride semble bien dominer le marché.

Une base IaaS complète, ouverte sur l’existant

Au cœur du stockage, juste sous les VM
Au cœur du stockage, juste sous les VM

« Au cœur de l’architecture, l’hyperviseur VSphere connait les besoins de toutes les applications en temps réel, intervient directement sur les entrées /sorties, dispose d’une vision globale de l’infrastructure, et reste indépendant du matériel,» explique Pat Gelsinger, CEO de VMWare.
Bien entendu, VMware peut à la fois gérer du Software Defined Storage de type ViPR, du stockage vSan et du stockage plus traditionnel à partir d’un ensemble de règles communes, préservant au passage les investissements (y compris en baies traditionnelles EMC).
Outre la puissance de calcul et le stockage, l’éditeur met en avant VMware NSX, sa plate-forme de virtualisation réseau, pour répondre aux trois besoins majeurs.

Les éléments du puzzle s'assemblent
Les éléments du puzzle s’assemblent

5 solutions phares pour la Software Defined Entreprise

Au dessus de ce Software Defined Datacenter, VMware met en avant 5 types de solutions de Software Defined Enterprise : les applications traditionnelles (SAP, Oracle, etc.) qui fonctionnent sans rupture, sa solution de postes de travail virtuels combinant VMware et EMC, le Business Data Lake, et sa plate-forme PaaS Pivotal pour concevoir des applications SaaS.
« Aujourd’hui, le Gartner estime que 70% des applications sont virtualisées, notre ambition est de parvenir au plus vite à 100%,» annonce Pat Gelsinger. « D’ailleurs, je vous annonce la disponibilité de SAP Hana sous VSphere 5.5. »
VMware mise sur la forte implantation de SAP et sur une rapide adoption de Hana par les clients pour leur proposer un environnement VSphere apportant –entre autres : l’automatisation des opérations de gestion d’infrastructure, le Capacity Planning avec optimisation, l’allocation rapide et automatisée de ressources, l’intégration des obligations réglementaires, etc.

Les 4 CEO défendent leur création
Les 4 CEO défendent leur création

Le Business Data Lake repose sur le principe que toutes les données sont potentiellement accessibles à toutes les applications (transactionnelles comme analytiques) et en temps réel, avec les mesures de sécurité qui s’imposent (grâce à une brique de RSA, autre filiale d’EMC). Une possibilité offerte par Pivotal (autre filiale d’EMC) qui regroupe les solutions de base de données massivement parallèles GreenPlum, le datagrid In-Memory GemFire, ou encore HDFS Pivotal HD (Hadoop Distribution), Hawq, etc.
Très orienté Open Source, le PaaS Pivotal repose sur le PaaS Open Source Cloud Foundry, et peut donc aussi bien fonctionner sur VMware, qu’Amazon, ou que tout IaaS compatible Openstack.

Hybride, sinon rien

Ces principes d’architecture se traduisent par une offre baptisée Hybrid Cloud. La Fédération VMware/EMC/Pivotal/RSA prend ainsi fermement position sur un marché juteux. En effet, le cabinet d’études Gartner évalue l’investissement mondial dans le cloud privé à 2 000 milliards de dollars, et dans le cloud public à 44 milliards de dollars. Et 72% des entreprises affirment investir dans le cloud hybride pour 2015 !
Anticipant les objections, la Fédération annonce qu’EMC Hybrid Cloud supporte effectivement les environnements VMware, mais devrait bientôt supporter également les environnements OpenStack et Microsoft.

A lire aussi:

EMC World 2014 : Rachat de DSSD, Appliance dédiée Big Data et ViPr 2.0

 


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur