François Benhamou (Novell) : « L’entreprise a besoin de répondre au besoin d’accès, de partage et d’impression des fichiers »

Cloud

Directeur Europe du Sud de Novell, François Benhamou revient pour nous sur Filr, solution de partage des fichiers… sans le cloud.

Les labs de Novell nous gratifient d’une nouvelle solution innovante : le partage des fichiers à la mode DropBox et autres, mais sans le cloud, dans l’infrastructure informatique de l’entreprise, et avec l’intégration de la gestion des identités NetIQ eDirectory ou Microsoft Active Directory (lire notre article « Novell Filr : partage de fichier sans le cloud »). François Benhamou, directeur Europe du Sud de Novell, nous explique la démarche de Novell.

François Benhamou, directeur Europe du Sud de Novell

Silicon.fr – Le lancement de Filr est opportun, beaucoup d’entreprises hésitent à adopter une solution de partage des fichiers dans le cloud…

François Benhamou : Des solutions de partage des fichiers dans le cloud sont très présentes, Drive, DropBox, Skydrive, etc. Mais elles présentent un problème, l’obligation de transférer tout ou partie des données dans un nouvel espace de stockage. Et si c’est fait en mode SaaS, les données sont sur des serveurs extérieurs à l’entreprise, ce qui laisse planer des craintes sur la mobilité.

Pour apporter une solution à cette problématique, à savoir l’intégration du partage des fichiers dans le SI, nous sommes partis des connaissances de Novell, de nos réflexions sur nos forces et assets, et du constat que le fichier et l’impression sont les fonctionnalités les plus regrettées chez Novell. Pour la productivité des utilisateurs et le BYOD, l’entreprise a besoin de répondre aux besoins d’accès, de partage et d’impression des fichiers, à partir de tout type d’appareil.

Nous avons donc conçu et muri un produit dans les labs de Novell. Puis nous avons lancé dans les 6 derniers mois un programme de preview technique sur des clients afin d’affiner des aspects fonctionnels. En Europe, le programme a concerné 366 clients de taille importante.

Quels sont les avantages de Filr face à une solution dans le cloud ?

Novell Filr s’adapte au plus grand nombre, aux environnements Novell et Windows. Sans surcoût pour les utilisateurs Novell. Notre solution s’appuie directement sur les espaces de stockage existants. Et elle hérite de l’ensemble des droits d’Active Directory, au même niveau de sécurité, ainsi qu’à la possibilité de donner d’autres droits liés au partage des fichiers. Nos API portent sur les acteurs du stockage, en particulier NAS, hors Microsoft.

La gestion des droits est-elle une réponse aux inquiétudes des DSI ?

Oui, mais au-delà de la gouvernance, nous conservons également des outils de reporting et de traçabilité. L’administrateur donne des droits et la visibilité sur la localisation des données. Nous lui donnons la capacité de savoir qui accède aux fichiers critiques. Avec Filr, nous contournons la difficulté du suivi des fichiers échangés par mail.

L’utilisateur, reconnu par Active Directory ou e-directory, dispose d’une interface à trois environnements : il retrouve un environnement ‘home directory’, un environnement dédié aux fichiers externes partagés, et un autre aux fichiers internes partagés. Nous y ajoutons un module de recherche, sur titre, auteur, contenu, commentaires, etc.

Que nous préparez-vous dans un avenir proche ?

La gestion de l’impression des documents sera prochainement intégrée à Filr, en juillet, avec le lancement de Print Anywhere. Et elle sera renforcée avec File Management Suite, qui apportera la gouvernance détaillée sur la gestion et l’héritage des droits. Ce sera un premier pas vers le MDM (Master Data Management).

Je pense que nous avons une carte à jouer sur la mobilité…

Interface de Filr.

Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur