Good Technology ouvre les portes de l’entreprise au Blackphone

MobilitéPoste de travailSécuritéSmartphones

En obtenant la certification Good for Enterprise du MDM Good Technology, le Blackphone s’offre une légitimité pour pénétrer le marché de l’entreprise.

SGP Technologies, constructeur du smartphone sécurisé Blackphone, vient d’annoncer que son terminal BP1 est désormais certifié par le fournisseur de solution de gestion des flottes mobiles Good Technology. Plus précisément, le Blackphone entre dans la liste des terminaux reconnus pour exploiter Good for Enterprise (GFE), la solution de sécurisation d’accès aux applications à caractère professionnelles (email, agenda, contacts, documents référentiels, gestion de tâche, navigateur sécurisé…).

Lancé en juin 2014, le Blackphone tourne avec PrivatOS, un Android spécialisé dans la sécurisation des communications, des échanges de documents et le contrôle de la vie privée, tant en direction des utilisateurs individuels que dans le cadre des usages en entreprise. Une sécurisation logicielle apportée par l’expertise de Silent Circle (l’entreprise du père de chiffrement Phil Zimmermann, cofondatrice de SGP Technologies avec le constructeur espagnol Geek Phone) et des services de stockage qui se veulent hors de porté des oreilles de la NSA ou encore l’usage de réseaux Wifi partenaires.

Le sésame de Blackphone pour pénétrer l’entreprise

Cette certification par Good Technology apporte donc à SGP et son smartphone une reconnaissance légitime dans l’univers de l’entreprise. Laquelle profitera d’un terminal sécurisé sans coût additionnel de licence support, souligne le constructeur. « Good Technology a une longue tradition d’innovation autour de la collaboration d’entreprise mobile et de la sécurité, avec plus de certifications et de crédit que tous les autres fournisseurs de gestion d’entreprises mobile (EEM), commente Dr Daniel Ford, CSO de Blackphone. Avec le Blackphone certifié sur GFE, nous relevons d’un niveau la sécurisation des communications pour les clients de l’entreprise. »

« La combinaison de la technologie de la conteneurisation sécurisée de Good sur PrivatOS de Blackphone offre l’une des solutions les plus pertinente pour les clients soucieux de leurs sécurité et vie privée », ajoute le directeur technique de Good, Nicko van Someren.

Un marché convoité

La sécurisation des communications sur terminaux mobiles est un marché convoité. Bull propose par exemple le Hoox m2, un smartphone Android sécurisé avec les technologies de chiffrement du français Ercom. Mais la solution élève le coût du téléphone à 2000 euros alors que Blackphone joue la carte d’un modèle haut de gamme autour des 600 euros. Une stratégie également empruntée par Samsung qui intègre Knox, sa solution d’encapsulation des applications professionnelles, sur certain de ses terminaux. N’oublions pas Blackberry qui fait de la sécurité la seconde nature de ses terminaux mobiles. Récemment, l’entreprise canadienne a racheté Secusmart, un specialist du chiffrement des échanges voix-données mobiles.


Lire également

Blackphone, le smartphone anti NSA

Le smartphone sécurisé Blackphone piraté en 5 minutes ?

Blackphone démocratisera-t-il la confidentialité de la vie privée sur smartphone?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur