Google présente Android 5.0 Lollipop en étoffant sa gamme Nexus

MobilitéOS mobiles
Android Lollipop

Android 5.0 Lollipop fait aujourd’hui son entrée. Il s’accompagne d’un nouveau smartphone, le Nexus 6, d’une nouvelle tablette, la Nexus 9, et de la set-top box Nexus Player.

Google officialise aujourd’hui son nouveau système d’exploitation mobile, Android 5.0 Lollipop. Une livrée ambitieuse, qui propose un environnement utilisateur refondu et plus de 5000 nouvelles APIs.

L’OS apporte une meilleure gestion du multitâche, des notifications et de la batterie. Il se veut également adapté à plus de terminaux : smartphones, tablettes, set-top boxes, smartwatches, etc. Enfin, il propose un mode multiutilisateur complet.

Un smartphone : le Nexus 6

Android 5.0 Lollipop s’accompagne de la présentation de nouveaux terminaux mobiles prenant place dans la gamme Nexus du géant américain de la recherche web. Le premier est un téléphone mobile signé Motorola, le Nexus 6 qui sera accessible en France en novembre, à un prix encore non communiqué.

Ce smartphone présente un écran de 5,96 pouces, pour une résolution de 1440 x 2560 points. Il est motorisé par une puce quadricœur Qualcomm Snapdragon 805 cadencée à la fréquence record de 2,7 GHz. Le capteur photo est un modèle de 13 mégapixels (ouverture de f2.0 et mode HDR). Il est assisté par un capteur d’images frontal de 2 mégapixels. Enfin, la batterie de 3220 mAh permettra d’assurer jusqu’à 24 heures de fonctionnement en continu.

Le Nexus 5, créé en collaboration avec LG, reste au catalogue de Google. Ce smartphone bascule lui aussi sous Android 5.0. La nouvelle gamme Nexus se compose donc de smartphones grand format. Une tendance forte chez les utilisateurs, mais également un choix stratégique chez Google, qui a bien compris que les smarwatches se veulent le complément idéal des phablets. Notez qu’Android 5.0 sera également disponible sur les Nexus 4, 7 et 10.

Une tablette : la Nexus 9

Côté tablettes, Google lève le voile sur la Nexus 9. Une machine signée HTC. L’écran est ici un modèle IPS de 8,9 pouces, d’une résolution de 2048 x 1536 points. Mais l’élément le plus intéressant est sans conteste le processeur, une puissante puce ARM 64 bits.

La mouture 64 bits du Nvidia Tegra K1 fait pour la première fois son entrée sur un terminal mobile. Elle propose deux cœurs cadencés à 2,3 GHz et est épaulée par un GPU compatible Cuda. Un monstre de puissance. Pour l’alimenter, une batterie de 6700 mAh est intégrée à l’appareil. Ce produit sera livré à partir du 3 novembre, au prix de 399 euros TTC (WiFi 16 Go), 489 euros TTC (WiFi 32 Go) ou 569 euros TTC (4G 32 Go).

Dernier produit annoncé aujourd’hui, la set-top box Nexus Player, une offre Android TV équipée d’un processeur Atom à quatre cœurs cadencés à 1,8 GHz, qui sera accessible dès demain outre-Atlantique au prix de 99 dollars (environ 93 euros TTC). Sa disponibilité en Europe n’a pas été évoquée par Google.

Son nom et la possibilité de lui adjoindre les services d’une manette de jeux affichent une des cibles du Nexus Player : concurrencer les consoles de salon. La puissance proposée ici est certes sans comparaison possible avec celle des machines de Sony ou Microsoft, mais elle restera suffisante pour la plupart des jeux.

Sur le même thème

Nvidia Tegra K1 64 bits : la puissance d’un PC dans une tablette ?
Les apps Android débarquent sur le bureau de Windows, Linux et OS X
Shuttle lance un ordinateur ARM desktop, sous Android


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur