Google Voice sur l'iPhone : Google dénonce le rejet d'Apple

Cloud

Dans un communiqué Google affirme qu’un cadre d’Apple a rejeté l’application Google Voice. Le motif de cette pique : l’application Google Voice est accusée de dupliquer une fonctionnalité de l’iPhone.

Echanges d’ amabilités entre Google et Apple. A en croire l’agence de presse AP, Google affirme que le responsable du marketing chez Apple a « personnellement expliqué à l’entreprise que son application Google Voice avait étérefusée parce qu’elle dupliquait une fonctionnalité de l’iPhone».

La discussion entre les deux géants a été rendue publique. Elle remet en cause les propos d’ Apple qui nient avoir banni l’application pour continuer à l’étudier. Apple avait alors affirmé que les deux entreprises étaient toujours en discussions au sujet de l’application Google Voice.

Toujours est-il que la très sérieuse Federal Communications Commission (FCC) a examiné le rejet d’Apple afin de fournir de plus amples explications sur les motivations de la firme à la pomme « par souci de transparence ». Selon AP, « dans une partie de sa lettre qui avait été censurée, Google indiquait que Phil Schiller, d’Apple, avait dit à un cadre de Google, Alan Eustace, qu’Apple avait décidé de rejeter l’application ». Rien de plus.

Pour information, Google Voicepermet à ses utilisateurs de choisir un nouveau numéro de téléphone, puis redirige les appels entrants vers un téléphone cellulaire ou un numéro à la maison ou au bureau. Les propriétaires d’iPhone peuvent, eux, utiliser une version Web deGoogle Voice, mais aux fonctionnalités limitées.

De son côté, Apple reste sur la même ligne. Un porte-parole de la firme de Cuppertino accuse pratiquement Google de mentir en affirmant que « Apple n’a pas rejeté l’application Google Voice » et qu’il continue « d’en discuter avec Google ». Des discussions musclées ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur