IaaS – PaaS: les trois leaders contrôlent 58% du marché

CloudIAASPAAS

Les investissements mondiaux en services d’infrastructure cloud – IaaS et PaaS- ont dépassé pour la première fois les 41 milliards $ au premier trimestre 2021.

La croissance des investissements mondiaux dans les infrastructures cloud – IaaS et PaaS – a atteint un nouveau record au premier trimestre 2021 avec  41,8 milliards de dollars, en hausse de 35% sur an, selon Canalys.

Une situation qui conforte les trois CSP leaders. Avec 32 % des dépenses totales, Amazon Web Services (AWS) reste numéro un ( + 32 % sur un an) grâce à l’extension de son offre dans plusieurs régions du monde, notamment au Japon et aux États-Unis.

Microsoft Azure a augmenté ses ventes de 50% et détient 19% de part de marché au premier trimestre 2021.
 » La croissance a été stimulée par la consommation de cloud et les engagements clients à plus long terme rendus possibles par des investissements dans Azure Arc pour la gestion  du cloud hybride, Azure Synapse pour les données l’analytique et l’IA. Il a introduit de nouvelles propositions de cloud computing pour les services financiers, la fabrication et les organisations à but non lucratif, en ajoutant aux soins de santé et au commerce de détail. » détaille Canalys.

AWS, Azure et Google Cloud raflent 58 % de l’IaaS-PaaS

Loin derrière, Google Cloud détient 7% du marché et a enregistré la plus forte croissance du trio de leaders avec 56% sur un an.  » Le développement du cloud natif et la migration accélérée vers le cloud chez ses clients ont été stimulés par l’accent mis sur les solutions spécifiques à l’industrie, l’apprentissage automatique, l’analyse et la gestion des données. Il a annoncé une nouvelle région cloud en Israël. » précise le cabinet d’analyses. 

Ensemble, les trois leaders ont capté 58% des investissements du premier trimestre. Mais la situation pourrait évoluer au cours des prochains trimestres: » Ce n’est pas seulement un concours entre les fournisseurs de services cloud, mais aussi une course avec les fournisseurs d’infrastructures sur site, tels que Dell Technologies, HPE et Lenovo, qui ont mis en place des offres en tant que service compétitives. Le défi consistera à démontrer une proposition de valeur différenciée pour chacun.  » estime Matthew Ball, analyste en chef de Canalys.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT