Iliad se positionnerait sur le rachat de Bouygues Telecom

MobilitéRéseaux

Iliad aurait fait une offre informelle pour racheter Bouygues Telecom. Cependant le montant proposé est inférieur aux attentes de l’opérateur.

C’est une semaine importante qui s’annonce pour Bouygues Telecom. Demain, l’opérateur va tenir un comité d’entreprise exceptionnel et annoncer des suppressions d’emplois pour « continuer à vivre dans un monde à quatre opérateurs », a expliqué Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom lors d’une audition au Sénat. L’opérateur est déjà engagé dans une démarche de réduction des coûts importants, y compris en réfléchissant à externaliser son SI.

Cette annonce se fera dans un climat d’intenses discussions autour du sort du quatrième opérateur mobile. Candidat malheureux au rachat de SFR, Bouygues Telecom fait maintenant partie des proies pour la consolidation du secteur. Deux opérateurs français sont sur les rangs. Orange qui aurait mandaté des banques (la banque Lazard et le Crédit Suisse) pour regarder le dossier. Stéphane Richard a d’ailleurs indiqué récemment qu’Orange était prêt à jouer un rôle dans le dossier Bouygues Telecom.

Iliad se place a minima

Aujourd’hui, le site financier Bloomberg explique que, selon des sources proches du dossier, Iliad aurait fait une offre informelle pour acquérir Bouygues Telecom. Cependant, cette offre est évaluée à entre 4 et 5 milliards d’euros alors que Martin Bouygues en demanderait entre 7 et 8 milliards d’euros. Ce dernier met en avant sa base de 11,2 millions de clients dans le mobile et de 1,9 million sur l’Internet fixe,  mais surtout son réseau et ses fréquences notamment dans la 4G.

Pour faire monter les enchères, Bouygues Telecom pourrait céder aux sirènes européennes et se rapprocher de Telefonica. A cela s’ajoute une pression gouvernementale avec Arnaud Montebourg qui plaide pour une solution hexagonale et un retour du marché à 3 opérateurs. Quelle que soit l’issue de cette consolidation, Iliad sera surement le grand gagnant de l’opération en acquérant in fine soit par rachat direct, soit par contrainte réglementaire, le réseau de Bouygues Telecom.

A lire aussi :

Réseau 4G : Orange passe devant Bouygues Telecom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur