iPad : bientôt 20 000 applications dédiées

Logiciels

Toujours plus d’applications. La boutique de l’iPad s’est garnie plus rapidement que celle de l’iPhone en 2008. Objectif pour août 2010 : 20 000 applications dédiées?

Qu’il s’agisse de sport (Eurosport), d’informations (20minutes), de vidéos (Dailymotion), de jeux (Might & Magic Heroes Kingdoms), de télévision (EyeTV), les applications de l’iPad (qui s’est vendu à 2 millions d’exemplaires en deux mois) sont sur tous les fronts, diversité des désirs et des demandes oblige. Les consommateurs, forcément, en redemandent.

Les applications dédiées à l’iPad disponibles dans l’App Store se seraient ainsi développées plus rapidement que celles de l’iPhone il y a deux ans et dans une varité plus large de domaines (productivité, livres numériques, voyages, actualités, divertissements, enseignements, finance, forme et santé, réseaux sociaux, style de vie). A l’image de l’iPad qui se vend plus vite que l’iPhone. Aujourd’hui, l’App Store compte « 8500 applications » selon Apple, pas tout à fait 10 000, contrairement à ce que dit la rumeur.

Lors de son lancement le 28 mai dernier, l’iPad disposait déjà de 5000 applications dédiées. A ce jour, ce sont plusieurs centaines qui viennent s’ajouter, chaque semaine, à l’immense catalogue proposé par Apple (plus de 225 000 applications sont aujourd’hui recensées dans la boutique d’applications en ligne d”Apple, pour l’iPhone essentiellement).

Bien sûr, les mauvaises langues pourront toujours dire qu’un grand nombre de ces applications sont de mauvaise qualité, versions transposées de celles créées pour l’iPhone, mais cela ne changera rien au nombre toujours croissant des applications dédiées à la tablette de Cupertino. Surtout, à l’image d’IBM avec Lotus Note Traveler, les applications professionnelles prennent le chemin de la tablette qualifiée de «magique» par Steve Jobs.

Au final, applications professionnelles ou de loisir, elles s’installent visiblement au quotidien pour les consommateurs, lors de la consultation de la presse, de leurs flux RSS, de livres et, même, de la télévision. Et pour cause… Le cabinet d’études Morgan Stanley, indiquait fin mai que l’expérience de navigation Internet rendue possible par l’iPad était incroyable. Son unique défaut? L’absence du format Flash. Ce qui n’a pas empêché des applications issues de la technologie d’Adobe de s’infiltrer sur l’App Store.

En dépit des « 78% d’applications […] payantes » selon le blog Apple ipad, l’utilisation de la tablette fait un usage intensif du web. Il serait en moyenne équivalent à «38 pages web visitées par jour, [par] utilisateurs d’iPad [qui] surfent deux fois plus que les utilisateurs d’iPhone, et autant que les utilisateurs de Linux », selon le cabinet d’études Morgan Stanley.

« A ce rythme de croissance,indique encore le blog sur l’iPad, la barre des 20 000 applications serait franchie pour le mois de aout 2010. Selon des estimations, en 9 mois d’existence l’iPad compterait plus de 35 000 applications dédiées. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur