L’activité d’Alcatel-Lucent soutenue par les réseaux IP et le mobile

Réseaux

Au troisième trimestre, Alcatel-Lucent confirme la hausse de ses activités notamment portées par un regain de commandes dans le secteur des réseaux IP et mobiles.

« Je me réjouis des progrès réalisés dans le cadre de notre transformation. » Ben Verwaayen, le directeur général d’Alcatel-Lucent, a effectivement de quoi se réjouir. Avec plus de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, l’équipementier annonce des résultats en hausse de 10,5 % au troisième trimestre 2010 par rapport à la période équivalente en 2009 (2,9 % à taux de change et périmètre constant), et de 6,8 % par rapport au deuxième trimestre 2010. Voilà qui contraste avec la décevante année 2009.

Ces bons résultats s’expliquent notamment par un niveau de commandes plus élevé qu’il y a un an et une part croissante des produits de nouvelle génération dans les ventes. D’un point de vue géographique, si l’Amérique du Nord constitue toujours un marché de choix (avec 1,4 milliard de chiffre d’affaires, en hausse de 21,6 %), Alcatel-Lucent profite du dynamisme de la zone Asie, Inde, la Chine et Russie essentiellement, avec « un bon niveau de croissance  », souligne le dirigeant avant d’ajouter que nous améliorons notre rentabilité globale par rapport au trimestre précédent, et par rapport au troisième trimestre de l’an dernier, même si notre mix produit et géographie est moins favorable qu’au deuxième trimestre 2010 ». En revanche, l’activité européenne stagne, voire diminue légèrement de 1,2 % à 1,23 milliard d’euros.

Concrètement, la marge brute ajustée s’élève à 1,38 milliard d’euros (en hausse annuelle de 11,8 %), soit 33,8 % des revenus, en légère hausse par rapport aux 33,4 % de 2009 mais en baisse en regard du précédent trimestre à 36,1 %. Une baisse qui s’explique notamment par le ralentissement des mises à niveau logicielles enregistrée au cours du troisième trimestre. Le résultat d’exploitation ajusté se hausse à 61 millions (1,5 % des revenus) contre une perte de 11 millions en 2009.

Les bonnes affaires du groupe ont été portées par le dynamisme de l’activité réseaux (en hausse de 10,2 % à près de 2,5 milliards d’euros) essentiellement alimenté par l’offre IP (366 millions, +29,3 %) et l’accès mobile (1 milliard, +24,2 %). Ils compensent le ralentissement de l’optique (-7,8 % à 651 millions) et des accès fixes (-2 % à 396 millions). L’activité applications voit également ses résultats se hisser de 5,5 % en frôlant de peu les 500 millions d’euros. Les applications pour les entreprises constituent la majorité des revenus (299 millions, +7,2 %) face aux solutions opérateurs (206 millions, +3,5 %). A 948 millions d’euros, les services voient eux aussi leurs revenus augmenter : +9,1 % annuellement et 7,4 % trimestriellement.

Les efforts d’Alcatel-Lucent vont se poursuivre, notamment au niveau de la simplification de la complexité de l’organisation inaugurés avec l’arrivée en 2008 de Ben Verwaayen aux commandes. « Portés par la bonne dynamique de notre portefeuille de produits, nous anticipons une augmentation séquentielle significative de notre chiffre d’affaires au quatrième trimestre, commente le directeur général. Celle-ci, combinée à nos actions sur les coûts, va conduire à un fort effet de levier au niveau du résultat d’exploitation. Nous maintenons nos perspectives pour l’année 2010. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur