Le 800 MHz tire le déploiement de la 4G en France

4GMobilitéRéseaux

La couverture de sites 4G progresse de près de 5% au 1er mars. Free dépasse les 1100 antennes et Bouygues Telecom les 6000.

Les opérateurs poursuivent à un rythme effréné la construction de leurs réseaux mobiles 4G. Le nombre d’antennes LTE en service est ainsi passé de moins de 13 000 au 1er février à 13 622 au 1er mars (+4,8%) et de 15 137 à près de 16 000 pour celles qui détiennent une autorisation d’exploitation (+5,5%), selon les relevés de l’ANFR (Agence nationale des fréquences) qui, au passage, se dote d’un nouvel outil de visualisation cartographique de la couverture nationale.

Plus de 1100 sites pour Free

La couverture du très haut débit mobile est tirée par le déploiement du 800 MHz qui progresse de plus de 25% sur le mois avec plus de 3600 antennes en services (et 5200 autorisées). Parti de peu (94 sites en février) Bouygues Telecom a été le plus dynamique sur cette bande de fréquences avec 378 sites en services (pour 1143 autorisés). Néanmoins loin derrière SFR et Orange avec respectivement 1248 et 2011 sites.

La bande des 2,6 GHz est désormais couverte par près de 6900 sites en service (+5,7%) dont 1115 par Free Mobile (sa seule fréquence avec laquelle l’opérateur déclare couvrir 60% de la population aujourd’hui mais avec ou sans les 1712 sites autorisés ?) contre 854 et 812 chez Bouygues et SFR respectivement. Orange reste leader avec 4100 antennes 2600 MHz.

L’écart Bouygues Telecom Orange se resserre

Malgré ses 5000 supports 4G en services (et 5150 autorisés) globalement, l’opérateur historique reste derrière Bouygues Telecom qui, bénéficiant du refarming 2G sur le 1800 MHz, affiche plus de 6000 antennes LTE en service (près de 6700 autorisées). Mais l’écart se resserre au fil des mois. La différence de sites LTE entre les deux opérateurs était de 1096 en février contre 1040 en mars toutes bandes confondues.

Néanmoins, la situation pourrait être totalement chamboulée avant la fin de l’année avec la mise en vente de SFR si Bouygues remporte l’affaire. Ce dernier pourrait alors proposer de revendre son réseau mobile à Free.

crédit photo  © Chuck Wagner  – shutterstock


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur