Le Femtocell, avenir des services communicants résidentiels

CloudOperateurs

Au-delà de sa fonction d’antenne relais GSM à domicile, la technologie Femtocell va ouvrir le marché des services communicants résidentiels. Un marché à 2 milliards de dollars dès 2015.

La Freebox Revolution embarque-t-elle un module Femtocell comme sa concurrente Neufbox Evolution (laquelle intègre en fait la solution Home 3G de SFR lancée en 2009)? Si Free se montre très discret sur la question, il ne serait guère étonnant que ce soit le cas, les applications tirés d’une base Femtocell étant promise à un bel avenir. Et comme on connaît la propension de Free à imposer sa vision de l’avenir du marché de l’accès Internet en France…

Pour mémoire, une base Femtocell s’apparente à une mini antenne mobile GSM/3G résidentielle connectée au réseau haut débit filaire de l’opérateur fournisseur d’accès. Elle permet ainsi d’assurer une bonne qualité des communications mobiles localement, ce qui s’avère particulièrement utile dans les zones mal couvertes par les opérateurs mobiles (et soulageant par la même leurs antennes relais). Mais les services promettent de se multiplier autour de ses nouvelles générations de modules communicants.

Plus de 2 millions d’abonnés Femtocell en 2012

Par exemple, dès que les Femtocell détecteront le téléphone d’une personne dans l’enceinte du domicile familial, ils pourront envoyer automatiquement un SMS à un destinataire distant (les adolescents n’ont pas fini d’être pistés à la trace, par exemple). Un service déjà mis en oeuvre au Japon. Autre service, le déclenchement automatique des systèmes d’alarme ou de sécurité dès que le téléphone sort de la zone de couverture. Ou simplement l’activation de la synchronisation des appareils du réseau local (TV, ordinateur, player…) avec le smartphone, notamment pour charger/décharger du contenu, par exemple. Bref, les possibilités d’interaction entre le téléphone et l’environnement résidentiel semblent prometteuses grâce à la technologie Femtocell.

Ce qui devrait lancer un nouveau marché de services… payants, évidemment. ABI Research évalue ce marché à 2,3 millions d’abonnés dès 2012 dans le monde. Ce qui devrait générer quelques 100 millions de dollars de revenus. Un bon début qui devrait franchir le milliard de dollars rapidement. Selon l’analyste, 45 % des foyers connectés à Internet seront équipés de base Femtocell dès 2015. La zone Asie-Pacifique se montrera précurseur en la matière, mais l’essentiel du marché se monnayera aux Etats-Unis.

« Les services Femtozone seront couplés aux abonnements et également disponibles séparément, ce qui augmente la valeur perçue d’avoir une Femtocell à domicile, explique Aditya Kaul du cabinet ABI Research. Finalement, des applications mobiles disponibles dans les magasins Apple ou Google App peuvent être conçus pour fonctionner via un Femtocell. Le marché des services devrait atteindre près de 2 milliards de dollars de revenus d’ici à 2015, mais les opérateurs ont besoin d’agir vite, pour éviter que la popularité grandissante des applications de géolocalisation Wi-fi/GPS ne constituent un obstacle. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur