Sursaut des ventes de PC aux Etats-Unis et en Europe

PCPoste de travail

Si le secteur repart à la hausse dans les pays occidentaux, les ventes de PC sont plombées par les marchés émergents qui préfèrent les tablettes et smartphones.

C’est un retournement inattendu et encourageant pour le secteur. Après deux ans de recul continu, les ventes de PC ont connu un regain d’intérêt sur le marché mondial au deuxième trimestre 2014. Essentiellement sur les marchés occidentaux d’Amérique du Nord et d’Europe.

Avec près de 16 millions d’unités vendues aux Etats-Unis, les ventes de PC ont progressé de 7,4% par rapport à celle du deuxième trimestre 2013, selon les derniers chiffres du Gartner. La zone Europe (EMEA) fait mieux avec 22,5 millions de desktop et laptop distribués et une hausse de 8,6% en un an.

Le marché porté par l’abandon de Windows XP

Ces bons résultats s’expliquent notamment par l’abandon du support de Windows XP qui oblige les entreprises, en premier lieu, à migrer vers des solutions plus à jour, mais aussi par l’attraction toujours plus forte des formats mobiles légers. « Sur l’EMEA au cours du deuxième trimestre, nous avons vu une évolution continue vers l’ultramobile au dépens des traditionnels notebooks », indique Ranjit Atwal, directeur de recherches au Gartner.

A noter que le cabinet d’analyse intègre les ventes de Surface et autres tablettes x86 équipées de Windows 8.x mais exclue de ses calculs les modèles sous architecture ARM-Android ainsi que les notebooks Chromebooks.

Les pays émergents plombent le secteur

Mais la hausse du marché des pays industrialisés ne fait que compenser le recul significatif dans le reste du monde. « La situation en Russie et Eurasie reste difficile, à cause de la situation politique et économique de l’Ukraine », estime pour sa part Isabelle Durand, autre analyste du cabinet d’études, qui ne voit pas d’amélioration de la situation dans la région avant la deuxième moitié de 2014. La zone Asie-Pacifique recule aussi, de 9,4% avec 24,6 millions de machines achetées qui subissent la concurrence des phablets et autres tablettes connectées équipées de fonctionnalités téléphoniques. Au final, le marché mondial du PC s’établit, au deuxième trimestre, à 75,8 millions d’unités, soit une toute petite hausse de 0,1 % annuelle.

A l’échelle mondiale, le trio de tête ne bouge pas. Lenovo conserve sa première place avec 19,2 % du marché et plus de 14,5 millions d’unités vendues, devant HP (13,4 millions et 17,7%) et Dell (10 millions et 13,3%). Le constructeur chinois n’en affiche pas moins la plus forte progression (+15,1%) devant Dell (+12,5%) qui pourrait, à termes, menacer la position de numéro 2 de HP (+9,2%). Acer est le seul constructeur à subir un recul (-7% avec millions de ventes et 7,9% des parts mondiale). Il reste néanmoins à la 4e place devant Asus (5,2 millions et 6,9% pour une progression de 12,8%). A noter que si Lenovo ne s’inscrit qu’en troisième et deuxième places sur les marchés américain et européen respectifs, le constructeur affiche les plus belles progressions : +20,3% et +51,6%.

Gartner PC 2014T2

crédit photo  © hxdbzxy – shutterstock


Lire également
Regain des prévisions sur les ventes mondiales de PC en 2014
PC portables : HP pourrait repasser devant Lenovo
Marché européen du PC : le dernier bastion de HP ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur