Logiciels malveillants : 1 Mac sur 5 serait infecté…

MacMalwaresPoste de travailSécurité

Après analyse de 100 000 ordinateurs Mac équipés de son logiciel antivirus, Sophos aboutit à la conclusion qu’un Mac sur cinq contenait une ou plusieurs instances de logiciels malveillants.

La récente contamination de 600 000 Mac par le botnet Flashback a rappelé la communauté Apple à l’ordre. L’idée selon laquelle le Mac serait protégé des menaces qui pullulent sur les environnements Windows est révolue ! Les plateformes d’Apple sont désormais dans le collimateur des hackeurs de tout poil, et la menace est bien réelle.

Fort de son antivirus gratuit dédié au Mac, l’éditeur britannique Sophos a réalisé une étude instantanée de 100 000 postes Mac. Les conclusions sont peu flatteuses, et recèlent même une menace sourde : un Mac sur cinq contenait une ou plusieurs instances de logiciels malveillants Windows. Certains utilisateurs se gausseront de ce phénomène qui ne les concernerait pas. Certes, sauf que le poste ainsi vérolé peut devenir transmetteur de la menace. Sans oublier que de nombreux utilisateurs Mac exécutent une instance de Windows.

À y regarder de plus près, la menace est plus que réelle, car au-delà des logiciels Windows malveillants, l’étude Sophos a également révélé qu’un Mac sur 36, soit 2,7 % de la population étudiée, est porteur d’un logiciel malveillant Mac OS X. Sophos a ainsi repéré la présence de OSX/Flshplyr (75,1 %), OSX/FakeAV (17,8 %), OSX/RSPlug (5,5 %) et OSX/Jahlav (1,2 %). Une partie d’entre eux ont été identifiés dès 2007. Enfin l’éditeur confirme que le principal vecteur de propagation est la pièce vérolée jointe à un courrier électronique.

Une menace émergente

« Certains utilisateurs de Mac se sentent rassurés sachant qu’il existe sept fois plus de probabilités que leur ordinateur soit infecté par des virus, des logiciels espions et des chevaux de Troie Windows que par un logiciel spécifique Mac OS X, indique Graham Cluley, senior technology consultant chez Sophos. Or, il devient malheureusement de plus en plus fréquent de rencontrer des logiciels malveillants de type Mac. Les utilisateurs doivent être conscients de l’émergence de cette menace. »

« Les logiciels malveillants qui ciblent les Mac peuvent être diffusés par le biais d’une clé USB, d’une pièce jointe à un e-mail, d’un téléchargement sur un site web ou d’une installation insidieuse, sans même que l’utilisateur s’aperçoive que la sécurité de son Mac a été compromise. Pour les cybercriminels, les Mac constituent une cible de choix, avec des propriétaires qui utilisent rarement un logiciel antivirus et sont supposés avoir un revenu supérieur à celui de l’utilisateur Windows type. Les utilisateurs de Mac doivent protéger leurs ordinateurs sans attendre, faute de quoi le problème qui touche leurs ordinateurs risque de prendre autant d’ampleur que sur les PC. »

Crédit photo © Pixel Création – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur