Qui est Matt Hicks, le nouveau CEO de Red Hat

Profil technologique maison, Matt Hicks succède à Paul Cormier au poste de « chief executive officer » de Red Hat, filiale open source d’IBM.

Red Hat officialise la nomination avec effet immédiat de Matt Hicks en tant que président et CEO. Arrivé chez l’éditeur de solutions open source en 2006 en tant que responsable d’équipe de développement logiciel, Hicks a gravi les échelons hiérarchiques au sein de la firme américaine. Il a été l’un des membres fondateurs de l’équipe ingénierie de Red Hat OpenShift.

Dernièrement, Matt Hicks exerçait en tant que vice-président exécutif produits et technologies de l’entreprise devenue une des références technologiques du cloud hybride « ouvert ».

Ingénieur informatique de formation (Georgia Institute of Technology), l’homme a débuté sa carrière en 2001 chez IBM, le groupe d’Armonk (New York) qui a bouclé le rachat de Red Hat en juillet 2019. Dorénavant CEO et président de Red Hat, Matt Hicks doit accompagner la nouvelle phase de croissance du groupe avec le soutien de l’écosystème de clients et partenaires, pour résoudre les défis informatiques à venir grâce à l’innovation open source.

Matt Hicks successeur de Paul Cormier

« Il n’y a jamais eu de moment aussi stimulant pour évoluer dans notre industrie et les opportunités qui s’offrent à Red Hat sont vastes », a déclaré le nouveau directeur général.

Matt Hicks succède à ce poste à Paul Cormier.

CEO de Red Hat d’avril 2020 à juin 2022, artisan de la montée en puissance de Red Hat Enterprise Linux, Cormier reste chairman de l’entreprise basée à Raleigh (Caroline du Nord).

Les deux personnalités travailleront sous l’autorité directe d’Arvind Krishna, président du conseil d’administration (chairman) et directeur général (CEO) d’IBM.

(crédit photo © Red Hat)