Numericable a vendu 120 000 LaBox

Réseaux
Numericable box très haut débit

Avec plus de 120.000 box vendues sur le semestre, Numericable revendique une croissance de 40% sur son offre très haut débit.

Après un semestre d’exploitation, Numericable fait un premier bilan de son offre LaBox. Le boîtier Internet, qui permet de se connecter en très haut débit (jusqu’à 200 Mbit/s selon l’éligibilité) et recevoir des bouquets TV, s’est vendu à 120.000 exemplaires depuis son lancement en juin 2012.

Un succès, aux yeux du câblo-opérateur, qui participe à la croissance annuelle de 40% de sa base d’abonnés Internet entre les derniers trimestres 2012 et 2011. Mais l’entreprise ne communiquera ses résultats du 4e trimestre, et donc ceux de l’année 2012, que le 4 avril prochain.

600.000 abonnés très haut débit

Au troisième trimestre, Numericable revendiquait 960.000 abonnés Internet dont 650.000 à plus de 30 Mbit/s et 585.000 à 100 Mbit/s (et plus) propres à l’infrastructure Docsys 3 (où l’artère du réseau est composée de fibre otique et sa terminaison dans les immeubles en coaxial). Gageons que l’opérateur aura dépassé les 600.000 abonnés à plus de 100 Mbit/s à fin 2012.

L’offre très haut débit est potentiellement disponible aux 4,6 millions de foyers raccordés (sur un ensemble total de 9,8 millions de prises câble). Ce qui laisse une marge de progression rapide à Numericable en regard des réseaux 100% optiques que les opérateurs doivent déployer. Et fournit au câblo-opérateur une longueur d’avance sur ses concurrents en matière de base abonnés très haut débit.

Un million d’abonnés 100 Mbit/s en 2014

Sur les près de 1,5 million foyers bénéficiant d’une liaison à 100 Mbit/s, seuls 271.000 le sont en fibre optique (FTTH) pour l’ensemble des opérateurs. Soit plus de deux fois moins que le parc très haut débit du câblo-opérateur. Lequel espère dépasser le million d’abonnés très haut débit en 2014.

Ce qui incite l’entreprise à poursuivre ses investissements. Notamment en direction des collectivités locales où Numericable se pose en alternative crédible aux opérateurs FTTH en leur apportant ses équipements et sa plate-forme de services sur leurs réseaux à très haut débit. Récemment, le câblo-opérateur a ainsi signé un partenariat avec le SIEA (Syndicat intercommunal d’énergie et d’e-communication de l’Ain) pour apporter sa LaBox aux habitants de l’Ain.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur