L’ONU prend le pouls de l’Internet mondial

FibreRéseaux
onu internet mondial © anaken2012 - shutterstock

Selon le premier rapport de la Commission de l’ONU dédiée au développement d’Internet dans le monde, un tiers des foyers de la planète a aujourd’hui accès à Internet.

« Une technologie de transformation qui a le potentiel de susciter des progrès dans les trois piliers du développement durable : la prospérité économique, l’intégration sociale et la durabilité environnementale. »

C’est ainsi que Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’ONU a accueilli la présentation du rapport sur l’état du monde connecté. Intitulé “State of Broadband 2012: Achieving Digital Inclusion for All”, le document est le premier rédigé sous la direction de la Broadband Commission for Digital Development de l’ITU (International Telecommunication Union, organe de l’ONU). Il a été présenté lors de la 67e Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies à New York le 23 septembre dernier.

ONU croissance Internet mondiale
La croissance de l’Internet mobile est quasiment deux fois plus rapide que celle de l’accès fixe.

Le rapport prend le pouls du développement de l’Internet fixe et mobile dans pas moins de 177 pays de la planète pour en étudier le taux de pénétration, l’impact économique, la politique nationale. Sur ce dernier point, on notera que 119 pays ont adopté une stratégie de développement de l’accès au réseau mondial.

Le chinois s’imposera en 2015

Un rapport dense dont il ressort qu’environ 33 % des foyers ont aujourd’hui accès à l’Internet. Mais seulement 20 % des résidences issues des pays émergents. Le double des taux de 2006, mais la moitié des objectifs visés pour 2015 (40 %).

Néanmoins, le développement y est aujourd’hui plus rapide que dans les pays développés, avec des taux de 23,3 % contre 5,7 % respectivement entre 2010 et 2011. Les auteurs notent que, d’ici 2015, le chinois pourrait devenir la langue dominante du Net devant l’anglais, en nombre d’utilisateurs.

Le décalage entre les deux parties du monde restent néanmoins important : 70 % de la population des pays développés surfent en ligne contre 24 % dans les économies émergentes et 6 % dans les pays sous-développés.

Au total, la planète compte près de 590 millions connexions fixes haut débit, soit 80 % de l’ensemble des 660 millions d’abonnements Internet mondiaux.

60 % des foyers connectés en 2015 ?

Mais l’accès au réseau s’accélère. Début 2012, 32,5 % de la population avait accès au réseau mondial, contre 8 % dix ans plus tôt. Pour 2015, l’objectif visé est de 60 % (dont 40 % pour les foyers des économies émergentes).

L’offre mobile a, de son côté, explosée. Fin 2011, la planète comptait près de 6 milliards d’abonnements mobiles. Soit plus de 87 % de la population mondiale théoriquement équipée. Autrement dit, le double du taux de pénétration de l’offre fixe. Mais, là aussi, le décalage persiste. Les taux d’équipements atteignent les 117 % en Occident contre moins de 79 % dans le reste du monde.

Crédit photo © Anaken2012 – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur