Palm se détourne de Windows Mobile

Réseaux

Palm a dévoilé les résultats de son premier trimestre fiscal 2010. Toujours dans le rouge. Le lancement du Pre a cependant permis d’amortir la chute. Le constructeur va se concentrer sur WebOS au détriment de Windows Mobile.

Palm semble se maintenir mieux que ce qu’avaient prévu les analystes. Le constructeur a enregistré une perte nette de 164,5 millions de dollars, soit 112 millions d’euros. Le marché laissait pourtant prévoir une perte plus importante : l’action a perdu 10 cents au lieu des 25 cents attendus.

Une baisse moins conséquente certes, mais la firme reste toujours dans le rouge. Si elle a perdu plus d’une centaine de millions de dollars cette année, en 2008 elle ne perdait que 41,9 millions à la même période. Toujours dans l’imprévu mais décevant cette fois pour le concepteur des PDA. Il prévoit un chiffre d’affaires de 240 à 270 millions de dollars, pour le deuxième trimestre au lieu de 345 millions espérés.

Néanmoins, les pertes ont été quelque peu amorties, certains analystes pensent que la vente du smartphone, Palm Pre, a permis de redresser la barque, même si celle-ci est n’est toujours pas hors de l’eau. Les téléphones du groupe américain se sont écoulés à 823 000 exemplaires, et marquent une hausse des ventes de 134%, par rapport au trimestre précédent.

Ces derniers seront par ailleurs prochainement équipé de exclusivement de WebOS, l’environnement d’exploitation spécialement développé pour le Pre et son successeur le Pixi. Palm a en effet annoncé ses intentions d’abandonner le système Windows Mobile qui équipait la moitié de ses terminaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur