PC : Lenovo conforte sa place de numéro un mondial

MacOSPCPoste de travail

Le marché mondial du PC a enrayé sa chute au deuxième trimestre 2019. Lenovo, HP et Dell ont bénéficié des renouvellements opérés en entreprise.

Après deux trimestres de baisse, le marché mondial du PC a sensiblement progressé en volume au deuxième trimestre 2019, estime Gartner.

Selon des résultats préliminaires livrés par la société d’études, 63 millions de PC de bureau et d’ordinateurs portables ont été vendus dans le monde d’avril à juin 2019.

Un chiffre en hausse de 1,5% par rapport au second trimestre 2018.

« La forte croissance des ventes de PC de bureau a compensé le repli des livraisons de PC portables sur le trimestre », a déclaré Mikako Kitagawa, analyste principale chez Gartner.

Les principaux vendeurs du marché ont ainsi bénéficié des migrations vers Windows 10 et des renouvellements de parcs en entreprise au deuxième trimestre 2019.

64% du marché pour Lenovo, HP et Dell

Trois fabricants ancrés sur le segment entreprise – Lenovo, HP et Dell – se sont arrogés 64,1% du marché au deuxième trimestre (+3,4 points par rapport au T2 2018).

Lenovo ( voir la dernière gamme de PC portables) a conservé la première place du marché PC mondial. Le groupe électronique chinois a affiché la croissance la plus dynamique du classement (+15,9% à 15,7 millions d’unités vendues). Et sa part de marché a progressé de trois points en un an pour atteindre les 25%.

HP, avec une part de 22,2%, est second (mais premier en France et aux États-Unis). Les ventes mondiales de PC du groupe américain ont progressé de 2,6% à 13,9 millions de PC.

Dell a conforté sa troisième place avec une part de 16,9% et un sixième trimestre consécutif de croissance des ventes de PC en volume (+2,1% à 10,6 millions d’unités).

Apple, quatrième, limite le repli de ses ventes mondiales de Mac (-0,2%). D’autres s’en sortent moins bien, dont Acer (-14,4%) et Asus (-9,9%). La pénurie de processeurs (CPU) a limité la capacité de vendeurs de taille intermédiaire à répondre à la demande.

Tensions commerciales sino-américaines

Selon les résultats préliminaires du cabinet Gartner, les ventes de PC ont progressé dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) de +1,7% au T2 2019.

En revanche, elles ont stagné aux États-Unis (-0,4%).

Il n’empêche, « la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n’a pas eu d’impact sur le marché des PC au deuxième trimestre 2019 », a souligné l’analyste. « Mais la prochaine phase du bras de fer autour des droits de douane pourrait avoir un impact significatif ». La plupart des PC étant fabriqués en Chine.

Le prix des ordinateurs vendus aux États-Unis pourrait donc augmenter « si des taxes élevées sur les importations sont imposées et si les fournisseurs ne prennent pas de mesures rapides pour y répondre ».

(crédit photo : by Alex Qian from Pexels)

Lire aussi :