Pioneer va stopper la production de dalles plasma

Cloud

Pioneer, l’un des fabricants historique du plasma s’apprête à jeter l’éponge

Le plasma enregistre une défaite supplémentaire. L’un de ses piliers, Pioneer a, d’après une information d’AP, annoncé l’arrêt de fabrication de dalles. Le fabricant mènerait des discussions avec le groupe Matsushita (Panasonic) en vue d’effectuer ses futures commandes de dalles.

Pour Pioneer, sa décision se justifie pleinement. “Nous avons jugé que maintenir une compétitivité des prix dans le secteur des dalles, pourrait s’avérer difficile au vu des futures volumes de ventes” a précisé la société via un communiqué. La formule, policée au possible, dissimule à peine la réalité: le plasma boit la tasse face au rouleau compresseur LCD présent aussi bien sur les petits écrans que sur les grands, territoire autrefois réservé au plasma.

Samsung et Sony, tiennent depuis de longs mois déjà le haut du pavé dans les ventes d’écran plats LCD. Pioneer n’a pas réussi à s’imposer.

Pour son exercice fiscal dont la clôture interviendra le 31 mars, le fabricant accuse une perte de 145,6 millions de dollars (environ 94 millions d’euros) causée par la restructuration de sa branche plasma. Une mauvaise nouvelle pour Pioneer qui attendait 58 millions de dollars (37 millions d’euros) de bénéfice.

Pioneer n’est pour autant pas à plaindre. Sa collaboration avec Sharp dans le domaine des écrans à cristaux liquides fonctionne plutôt bien, selon ses dires. La coopération du tandem devrait également se poursuivre dans le secteur du Blu-ray.

Cette nouvelle défection dans le camp des tenants du plasma illustre une fois de plus le changement de cap effectué par les fabricants. En fin 2007, le japonais Fujitsu annonçait lui aussi la fin de fabrication d’écrans plasma et la fin de production en mars 2008. Le mois dernier, Sony prenait une participation dans la future usine de Sharp, une unité de production de dalles-mères de grandes tailles.

La victoire du LCD pourrait bien intervenir plus tôt que prévu. Une étude iSuppli, publiée en novembre dernier, prévoyait une progression annuelle de 21% des ventes d’écrans LCD, et ce jusqu’en 2011.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur