Quartiers numériques : Fleur Pellerin dévoile les résultats de la consultation

GouvernanceRégulations

682 contributions ont été validées par Bercy dans le cadre de la consultation sur le projet de capitale et quartiers numériques promu par le gouvernement Ayrault.

Intégré à la feuille de route numérique du gouvernement présentée le 28 février dernier, le projet de « quartiers numériques » prend forme. Les premiers résultats de la consultation publique en ligne sur le sujet ont été dévoilés lundi 3 juin par Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique.

Dans la droite ligne du projet initial Paris Capital Numérique, quinze quartiers regroupant entreprises, laboratoires de recherche, établissements de formation et investisseurs, devraient être installés dans 15 villes ou territoires. Un premier quartier numérique basé à Paris ou dans sa proche banlieue servira de « vitrine internationale ».

Les démarches déjà engagées par les Pôles de compétitivité et les collectivités viendront consolider le projet. L’objectif : stimuler la mise en réseau, développer les synergies, booster l’économie et l’emploi.

Une forte implication des start-ups

Dans le cadre de la consultation ouverte de février à avril, 682 contributions ont été validées par Bercy. « Non seulement le nombre de participants a dépassé mes attentes, mais le profil très divers des répondants – des entreprises de toutes tailles et de tous les segments du numérique – montre bien que l’ensemble des parties prenantes a fait entendre sa voix », a déclaré la ministre dans un communiqué.

Fleur Pellerin s’est également félicitée de « la forte implication des start-ups » au coeur de cette initiative. Ainsi, 67% des entreprises qui se sont exprimées sur le projet ont moins de 5 ans, et 80% ont moins de 20 salariés.

Paris et « l’excellence numérique française »

Au sujet d’une « vitrine » numérique francilienne qui soit capable, tout comme la Tech City de Londres, de rayonner à l’international, 84% des répondants souhaitent une implantation sur Paris intra-muros. Et 75% se prononcent en faveur de la participation d’au moins 100 entreprises sur une surface dédiée de plus de 50.000 m².

« Les attentes des acteurs pour ce projet et en particulier pour sa vitrine francilienne se dégagent nettement à la lecture des résultats. Ce qu’ils veulent, c’est un site emblématique à Paris, qui permette de valoriser et de mettre en exergue l’excellence numérique française sur la scène internationale et européenne », a précisé la ministre.

Outre Paris, dix villes sont plébiscitées pour accueillir un quartier numérique, dont : Lyon, Lille et Nantes.

Enfin, plus de trois quarts des répondants veulent contribuer à la création du projet. Fleur Pellerin, de son côté, s’est engagée « à les impliquer dans les prochaines étapes de sa mise en œuvre dans les mois qui viennent. »

Quant aux résultats détaillés de la consultation, ils vont être intégrés au rapport de la mission de préfiguration des quartiers numériques confiée à la Caisse des Dépôts (CDC). Ses conclusions sont attendues d’ici fin juin.


Voir aussi


Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur