Rackspace et la NASA dévoilent une offre de cloud computing open source

Réseaux

Le projet OpenStack réunira les outils de Rackspace et de la NASA au sein d’une plate-forme de cloud computing entièrement disponible sous licence open source.

Rackspace et la NASA viennent de lancer une plate-forme open source dédiée au monde du cloud computing. Le projet OpenStack compte un grand nombre de partenaires : AMD, Citrix, Dell, Intel, NTT Data… Du lourd.

Il faut dire que si Rackspace n’est pas très connu du grand public, son nom apparait de façon régulière lorsque nous parlons de cloud computing. La compagnie fait ainsi partie de la Cloud Security Alliance et ses services sont compatibles avec la Xen Cloud Platform (XCP). Quand à la NASA, elle met au point son offre de cloud computing Nebula depuis près de deux ans.

À l’instar du projet XCP, OpenStack a donc pour objectif de proposer une offre de cloud computing entièrement basée sur des composants open source. Rackspace offre la technologie de stockage utilisée au sein de Cloud Files, qui devient ici le projet OpenStack Object Storage. Une première version de cette solution sera livrée vers la mi-septembre.

Le projet OpenStack Compute permettra pour sa part de provisionner et de gérer des instances serveur. Cette solution s’appuiera à la fois sur les outils d’administration utilisés par Rackspace au sein de son offre Cloud Servers, mais aussi sur le projet Nebula de la NASA. Le tout est attendu pour la mi-octobre. Les deux organisations ont d’ores et déjà déclaré qu’elles utiliseraient à terme la plate-forme OpenStack dans le cadre de leurs activités respectives.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur