Red Hat affine son offre de virtualisation avec RHEV 3.4

CloudDatacentersLogicielsOpen SourceVirtualisation

Red Hat Enteprise Virtualization passe en version 3.4, avec une gestion plus fine des machines virtuelles, des solutions de stockage et du monitoring des VM. Le cloud OpenStack est également en ligne en mire.

L’Américain Red Hat livre aujourd’hui une nouvelle édition de sa solution de virtualisation, RHEV 3.4 (Red Hat Enteprise Virtualization 3.4).

Cette version propose un service de notification SNMP (Simple Network Management Protocol) qui permettra d’en surveiller le fonctionnement depuis des outils de suivi tiers. Elle est également adaptée aux infrastructures de stockage utilisant conjointement différents protocoles : iSCSI, FCP, NFS ou Gluster.

Enfin, des règles de regroupement des machines virtuelles (VM) pourront être appliquées. Ceci permettra de regrouper, ou de séparer, les serveurs virtuels en fonction des tâches qui leur sont attribuées. Un concept important pour l’équilibrage de charge et la haute disponibilité.

Un lien vers les clouds OpenStack

RHEV 3.4 reprend également des caractéristiques issues de la pile Open Source OpenStack. Cette offre se veut donc adaptée à la mise en place d’infrastructures de Cloud computing.

Au menu, l’amélioration de l’intégration de certaines spécificités de la plateforme Cloud : Image Service (Glance), avec à la clé la possibilité d’importer une image Glance et de s’en servir pour provisionner des VM ; OpenStack Networking (Neutron), étendu ici afin de permettre de gérer des réseaux proposés par une solution Neutron tierce.

Sur le même thème
Red Hat présente son OS de nouvelle génération, RHEL 7
Software Collections 1.1: Red Hat rapproche développement et DSI
Linux : SUSE et Red Hat s’affrontent sur les systèmes critiques

Crédit photo : © Nmedia – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – VMware et la virtualisation


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur