Résultats : bon démarrage 2013 pour Numericable

Réseaux
Numericable box très haut débit

Porté par l’adoption de l’offre fibre LaBox et le succès de ses marques blanches, Numericable poursuit sa croissance au premier trimestre.

Numericable poursuit sa croissance. Après une année 2012 plutôt satisfaisante, le câblo-opérateur annonce une progression de son chiffre d’affaires de 225 millions d’euros sur le premier trimestre 2013. Soit une hausse annuelle de 3,5% notable en regard de l’état actuel du marché. A l’exception de Iliad/Free, tous les opérateurs nationaux voient en effet leur résultats baisser en ce début d’année. Un CA qui se traduit par un résultat opérationnel de 115 millions d’euros, également en hausse, de 1,7%.

« Cette croissance s’explique d’une part par l’engouement croissant des foyers pour le Très Haut Débit et d’autre part, par l’ambition technologique des équipes de R&D de Numericable qui poursuivent le développement d’innovations sur LaBox Fibre by Numericable, devenue une des one-box les plus performantes d’Europe », indique l’opérateur dans son communiqué.

numericable clients T1 2013177 000 LaBox fibre

LaBox Fibre trône désormais dans 177 000 foyers en France et a bénéficié d’une progression de 39% d’une année à l’autre. L’adoption notable de la dernière génération de box du câblo a tiré les abonnements vers le haut. Numericable compte désormais 1,647 millions de clients.

Ceux-là se répartissent entre les offres Internet, télévision et les marques blanches du fournisseur. Le nombre de clients Internet purs Numericable s’élevait à 993 000 au 31 mars 2013. Et 313 000 (+39,5%) sont issus des offres en marques blanches, principalement exploitées par Bouygues Telecom à travers ses forfaits très haut débit fixe. A 1,3 million d’utilisateurs, la base client « Multiple play » (Numericable et marques blanches) progresse de 11,6% sur l’année. Les abonnés au service de télévision exclusivement continuent leur régression à 342 000 (-16,6%).

62% du très haut débit

Avec un réseau de près de 4,9 millions de foyers équipés en FTTB (fibre optique avec terminaison coaxiale jusqu’à 100 Mbit/s, voire 200 Mbit/s), le potentiel de progression du câblo-opérateur reste très élevé. Et donne à Numericable une longueur d’avance sur le parc FFTH (fibre optique à domicile) pour délivrer le très haut débit. L’entreprise revendique au passage 62 % de parts de marché très haut débit.

Le câblo va néanmoins profiter de son élan pour poursuivre ses investissements dans la modernisation de son réseau optique et élargir ses partenariats. Notamment auprès des collectivités locales et les réseaux d’initiatives publiques (RIP). L’opérateur a déjà signé 500 accords en ce sens (lire Très haut débit : Numericable rejoint la FIRIP).


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur