Résultats : Sopra accélère, mais affiche sa prudence

RégulationsSSII
Sopra Group

La SSII signe un troisième trimestre très solide, ses principales activités connaissant une croissance confortable. Mais Sopra s’attend à un ralentissement en fin d’année.

Pas réellement de nuages en vue pour Sopra. La SSII signe un solide troisième trimestre 2013, avec un chiffre d’affaires de 319,8 millions d’euros, soit une croissance organique de 5,5 % sur un an. Au total, la progression est même plus spectaculaire (à 10,2 %) du fait de l’intégration de l’éditeur HR Access dans le groupe.

La plupart des activités sont en nette progression, à commencer par le vaisseau amiral : les activités de service en France, en croissance de 5,2 % sur un an (à 194,6 millions). Dans un communiqué, la SSII explique que c’est le développement de l’activité auprès des grands comptes de la société qui explique ce résultat.

Ralentissement en fin d’année

Longtemps à la peine, les services en Europe affichent eux aussi une solide progression (+ 10,3 % en organique). Même HR Access, pourtant récemment intégré, affiche une croissance enviable (+ 9,3 %, à 16,5 millions). Seule l’activité logicielle pour la banque est au point mort (49,8 millions, + 0,4 %).

Tout au long de son communiqué, le groupe dirigé par Pierre Pasquier souligne toutefois les incertitudes économiques qui persistent et s’attend à un ralentissement de l’activité au 4ème trimestre sur l’ensemble des lignes métiers.

Le groupe a confirmé ses objectifs annuels : une croissance organique comprise entre 2 et 5 % (sur les 9 premiers mois de l’année, celle-ci s’élève à 5,1 %) et une marge opérationnelle comprise entre 7,3 et 7,7 % (contre 9 % en 2012).


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur