La Roumanie, 10e territoire à intégrer l’offre de roaming de Free

MobilitéRéseaux

Les abonnés à Free Mobile peuvent désormais téléphoner et surfer depuis la Roumanie sans bourse déliée… pendant 35 jours par an.

Toujours plus à l’Est. Moins de trois semaines après l’arrivée de la République Tchèque, c’est au tour de la Roumanie d’intégrer l’offre de roaming de Free Mobile. Précédemment, ce sont l’Autriche et la Pologne qui rejoignaient les territoires couverts par l’itinérance du quatrième opérateur mobile (chronologiquement parlant).Free roaming roumanie 20140603

La recette reste la même : l’option de roaming est réservée aux détenteurs du forfait 34/4G à 19,99 euros (potentiellement 15,99 euros pour les abonnés Freebox) qui disposent de plus de deux mois d’ancienneté (60 jours). Ils ont droit aux services voix et SMS/MMS en illimité depuis la Roumanie vers la France et localement, ainsi que la consommation de 3 Go d’Internet mobile à raison de 35 jours par année civile.

3 ans pour couvrir l’Europe

Après le Portugal (en avril 2013), les Antilles et la Guyane Française, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, Israël, la Pologne, l’Autriche et la République Tchèque, la Roumanie constitue donc la dixième région à profiter de la stratégie d’itinérance de Free en un peu plus d’un an. A ce rythme, il faudrait près de 3 ans à l’opérateur pour couvrir l’Europe des 28 alors que ses concurrents (et les acteurs alternatifs) ont, chacun à leur manière, préféré jouer la carte d’une offre globale sur le continent. C’est plus qu’il n’en faudra puisque la Commission européenne espère imposer la fin des frais d’itinérance pour décembre 2015.

crédit photo  © LostINtrancE – shutterstock

 


Lire également
Le 3eme opérateur national, Free, passe le milliard d’euros de revenus
Bouygues Telecom élargit son offre de roaming aux entreprises
Orange accélère sur le roaming 4G
Roaming : SFR crée un forfait spécial pour l’Europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur