Sécurité: le filtrage du Web ne connaît pas la crise

Sécurité

Encouragées par le gouvernement, les solutions de filtrage ont le vent en poupe. En plein débat sur le téléchargement et le contrôle du Net, des sociétés cherchent à se tailler la part du lion.

Le petit monde de la sécurité serait-il à l’abri des déboires économiques de l’ensemble des entreprise?. Dans un contexte de crise, certains secteurs de niches tirent leur épingle du jeu. C’est notamment le cas des sociétés de filtrage du Web.

Alors que dans un même temps, YouTube annonce appliquer une politique de filtrage de contenu se basant sur des empreintes numériques, le Gouvernement, dans la droite ligne du projet de loi Création et Internet encourage au filtrage.

Une position que semble avoir intégrée Alexandre Souillé, président d’Olfeo, société française spécialisée dans le filtrage d’Url en milieu professionnel : “le taux d’équipement des sociétés en matière de filtrage ne cesse d’augmenter depuis quatre ans. La tendance est importante car il y a un risque pénal non-négligeable mais aussi un enjeu de sécurité pour chaque entreprise“.

Si bien que la société fondée en 2003 a décidé de diversifier son offre en proposant désormais des solutions de filtrage protocolaire, d’antivirus de flux mais aussi de cache QoS (méthode dite du caching) pour le marché français. Une stratégie offensive d’autant qu’elle s’intéresse aux pratiques de navigation sur Internet des salariés.

La plus grosse fréquentation des sites classés tout public se fait pendant les heures de travail. Des habitudes qui entrent parfois en conflit avec une éventuelle politique de filtrage au sein d’une organisation” commente le responsable. En ce sens, la décision de la Cour de cassation en date du 9 juillet 2008 pose une règle des plus surprenantes.

Selon la haute Cour, un responsable a désormais la capacité de sanctionner un de ses employés s’il consulte des sites non-professionnels sur son lieu de travail. Sous réserve d’un avertissement préalable et d’une inscription à la CNIL, les politiques de filtrage tendent donc à tenir une place plus importante encore au sein des infrastructures…

Si le monde du filtrage attend une année 2009 “très prometteuse”, Olfeo compte prendre de nouvelles parts de marché à ses concurrents directs. Histoire de sécuriser sa position.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur