Smartphones et tablettes : Apple fait plus que résister en Europe

MobilitéSmartphonesTablettes

Apple échappe au repli des ventes de smartphones en Europe de l’Ouest et tire profit d’un marché des tablettes resté solide, rapporte IDC.

Apple surfe sur un marché des tablettes resté solide dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA). La firme américaine résiste, par ailleurs, à la baisse des ventes en volume de smartphones en Europe de l’Ouest, a relèvé le cabinet IDC.

Selon la société d’études, le marché ouest européen des smartphones a reculé de 6,5% à 28,8 millions d’unités vendues au troisième trimestre 2020.

Certes, le segment des smartphones grand public est resté dynamique. Mais cela n’a pas été le cas dans le B2B, davantage orienté vers les PC portables du travail à distance. Dans ce contexte, de juillet à septembre 2020, les ventes européennes de smartphones aux entreprises ont reculé de 11,5% par rapport à la même période l’an dernier.

La situation varie cependant d’un vendeur de smartphones à l’autre.

Apple se maintient, Xiaomi et OPPO en grande forme

Apple (2e du top 5 en Europe de l’Ouest) a résisté (+1,1% au T3 2020), grâce aux ventes des iPhone 11 et iPhone SE (2020). Mais ce sont les groupes chinois Xiaomi (3e dorénavant dans la région) et OPPO (5e), très présents dans le moyen de gamme, qui ont affiché les croissances les plus élevées (+151% et +566%, respectivement).

L’industriel sud-coréen Samsung, qui domine le marché des smartphones en Europe de l’Ouest, et le groupe chinois Huawei (4e), en revanche, ont vu reculer leurs ventes sur le trimestre (-6,9% pour Samsung, -58,7% pour Huawei).

Globalement, les ventes de smartphones compatibles 5G progressent. « Mais le véritable décollage du marché est attendu ce trimestre avec la gamme iPhone 12 », a souligné IDC.

Une aubaine pour Apple. La firme est aussi en position de force dans les tablettes.

Tablettes : une hausse conjoncturelle

Dans la zone EMEA, sur l’ensemble de l’année 2020, les ventes de tablettes devraient croître de 10,1% Soit le taux de croissance le plus élevé depuis 2013, rapporte IDC.

En Europe de l’Ouest, la montée en flèche de la demande de tablettes dans le secteur éducatif a largement profité au groupe Apple. D’autres, à savoir Samsung, Lenovo et Huawei, ont obtenu de solides résultats sur le segment des tablettes grand public.

L’année 2020 est ainsi marquée par la forte demande émanant de ménages confinés pour endiguer la Covid-19 et celle du secteur éducatif. En 2021, avec le retour de l’enseignement universitaire en présentiel, les ventes européennes de tablettes devraient décélérer.

(illustration de une © Apple)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT