La SNCF initie le NFC dans ses TER avec Orange

MobilitéOS mobilesPoste de travail
NFC orange (crédit photo © CL)

Le NFC débarque à la SNCF qui va proposer des tickets électroniques pour ses usagers. Une solution développée par Orange Business Services.

La SNCF n’a pas attendu l’arrivée de l’iPhone 6 pour développer l’usage du NFC sur son réseau. L’entreprise annonce le lancement d’une application qui s’appuie sur la technologie d’échange sans contact pour acheter, valider et faire contrôler son billet depuis son smartphone Android (à ce jour). Une première en Europe, selon la SNCF, qui entend « construire une nouvelle relation avec les clients TER », souligne Alain Le Vern, directeur SNCF Régions & Intercités.

Développée par Orange Business Services, l’application permet de stocker de manière sécurisée les informations propres au titre de transport sur la SIM du téléphone. Ce choix technologique permet ainsi de contrôler la validité du ticket électronique indépendamment d’un accès au réseau mobile, et y compris quand le téléphone est éteint (bien pratique en cas de panne de batterie, par exemple). Ce qui impose l’usage de cartes SIM de nouvelle génération supportant le NFC.

Pour les clients d’Orange et SFR

La solution est gérée depuis la plate-forme « NFC Service Center » de l’opérateur. Laquelle s’appuie sur deux plates-formes TSM (Trusted Service Manager), l’une dédiée aux applications bancaires, l’autre aux multiservices (transport, commerce, fidélisation, sécurisation d’accès aux bâtiments…). Deux plates-formes hébergées dans les datacenters d’Orange Business Services. Le service NFC développé pour la SNCF repose sur le standard électronique « Calypso », dédié au monde du transport.

Bien que le NFC Service Center soit interopérable avec tous les opérateurs mobiles et terminaux NFC en France, seuls Orange et SFR proposent le service à leurs abonnés à ce jour. Mais Orange nous confirme que « tous les opérateurs mobiles français pourraient rejoindre ce projet notamment les membres de l’Association Française du Sans Contact Mobile qui ont déjà déployé des projets NFC ». Y figurent notamment Bouygues Telecom et le Full MVNO (opérateur mobile de réseau virtuel dégroupé) EI Telecom (propriété du Crédit Mutuel et NRJ Group).

En Basse-Normandie plein tarif

Attendue dans le courant du mois d’octobre, la solution NFC sera limitée aux trajets TER plein tarif de la région Basse-Normandie dans un premier temps. Le lieu n’est pas choisi par hasard. La région héberge des Orange Labs et un pôle de compétitivité qui se concentrent notamment sur les développements autour de la technologie sans contact à courte distance. C’est d’ailleurs à Caen (et Strasbourg) qu’avait été lancé Orange Cash, une application de paiement qui exploite le NFC pour transformer le smartphone en carte de crédit.

L’application mobile NFC de la SNCF sera ensuite étendue, d’ici la mi-2015, à l’Alsace, l’Aquitaine, la Haute-Normandie, la Lorraine et les Midi-Pyrénées. D’ici là, Orange aura probablement commencé à regarder comment implémenter sa solution NFC pour l’iPhone 6.


Lire également
Orange met le mobile au centre des paiements
Paiements NFC : Apple veut en croquer
Hotknot : MediaTek lance un concurrent du NFC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur