SugarCRM détaille sa feuille route : expérience utilisateur, mobilité, cloud…

LogicielsOpen Source
Larry Augustin SugarCRM © Silicon.fr

La rencontre CRM Acceleration nous donne l’occasion de faire le point sur l’activité et les plans de SugarCRM, l’un des leaders du secteur.

SugarCRM a profité de son évènement CRM Acceleration pour faire le point sur son offre et l’évolution du marché.

Larry Augustin, CEO de l’éditeur (notre photo), débute en définissant les axes de l’entreprise : le social, la mobilité et le cloud. Trois secteurs qui ont énormément progressé en quelques années. « Le CRM doit évoluer pour s’adapter à ces changements », constate-t-il.

Le patron de SugarCRM ne souhaite toutefois pas miser sur un acteur donné. À cela, il oppose une plate-forme « ouverte, prête pour le future et capable de prendre en compte tous ces changements ». L’ensemble devant rester centré sur l’utilisateur.

Un développement tous azimuts, soutenu par une équipe de 400 personnes (dont 90 en Europe et 5 en France). Cette stratégie vaut à l’entreprise d’être aujourd’hui le troisième fournisseur mondial de CRM, avec plus de 7000 clients (soit plus d’un million d’utilisateurs).

Le « CRM pour tous »

Jan Sysmans, directeur senior Marketing Produit enchaine avec la “roadmap” prévisionnelle de l’éditeur, laquelle comprend trois thèmes : l’utilisateur, l’entreprise et les options de déploiement.

Concernant l’interface web, elle sera prochainement refondue, avec l’utilisation de l’HTML5 et de la mise en cache locale des données. De nouvelles fonctions seront disponibles, comme l’intégration des données issues des réseaux sociaux directement dans la fiche du client, ou la détermination automatique du ou des contacts privilégiés du client au sein de l’entreprise.

L’expérience mobile sera également unifiée, avec une seule et même plate-forme, directement intégrée dans SugarCRM. La nouvelle application iPhone sera livrée en fin d’année. Celle pour Android courant 2013.

Côté entreprises, notez la mise en place d’un nouveau portail client, accessible en libre-service ; la gestion des prévisionnels ; la création automatisée de rapports et leur mise en forme à l’attention des directions. Le tout est attendu d’ici la fin de l’année.

Enfin, concernant les options de déploiement, Sugar Private Cloud devrait être rendu public dans le courant du quatrième trimestre 2012. Il complétera les offres déjà accessibles : cloud ou “on premise” géré par le client, cloud public ou privatif mis en place par un partenaire, et SaaS proposé par SugarCRM.

SugarCRM roadmap © Silicon.fr
La roadmap de SugarCRM

Crédit photos : © Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur