TechDays 2010: Microsoft précise le calendrier de sortie de ses prochains logiciels

Logiciels

Visual Studio 2010, .NET 4.0, Office 2010, SQL Server 2008 R2, Windows HPC Server 2008 R2, les nouveautés Microsoft seront nombreuses cette année.

Selon IDC, le marché du PC repart à la croissance. La période est donc particulièrement propice au lancement de nouvelles offres logicielles. Après Windows 7 et Windows Server 2008 R2, Microsoft se prépare à mettre sur le marché de multiples nouvelles versions de ses produits phares. La compagnie a profité des TechDays 2010 de Paris pour rappeler diverses dates de sorties.

Visual Studio 2010 et .NET 4.0 sont tous deux attendus pour le 12 avril. L’environnement de développement de Microsoft adoptera une nouvelle interface graphique écrite en WPF et se montrera plus moderne, et plus fonctionnel. Il permettra aussi de faciliter l’écriture d’applications Internet riches (RIA), en réduisant les difficultés liées à la séparation entre les parties clientes et serveur. Le tout s’accompagnera de la sortie de Team Foundation Server 2010. Du côté de .NET, la plus grosse nouveauté reste le support des technologies présentes dans les nouveaux OS de Microsoft. En toute logique, il sera rapidement suivi par Silverlight 4.

Office 2010 est également un produit très attendu. La première release candidate de cette nouvelle suite bureautique sera prochainement rendue publique. La mouture définitive d’ Office 2010 sera livrée en juin. Concernant les Office Web Apps (Word, Excel, PowerPoint et OneNote), les professionnels disposeront d’une version sans publicité, alors que les particuliers pourront accéder à une mouture gratuite affichant des publicités. Ce service sera compatible avec la plupart des navigateurs et des terminaux mobiles : Internet Explorer, Firefox, Safari, Windows Mobile, Blackberry, etc.

Les parts de marché de SQL Server ont crû de 14 % en 2009. SQL Server 2008 R2 arrivera courant mai. Il supportera jusqu’à 256 processeurs. Cette mouture mettra l’accent sur la business intelligence, les fonctions de data mining et la création de rapports (avec Report Builder 3). De quoi renforcer le succès de cette solution dans le monde des applications critiques. Lionel Billon, chef de produit SQL Server & BI, se veut rassurant quant au développement de la version gratuite : elle sera maintenue et de nouvelles fonctions feront leur entrée de façon régulière.

Concernant le cloud computing, Windows Azure ajoutera une nouvelle corde à son arc : le support des machines virtuelles créées par les utilisateurs. À priori, elles fonctionneront sous Windows. Toutefois, la compagnie ne cache pas que si certaines solutions doivent aller vers Linux, elle saura s’adapter. Une déclaration relativement générale, mais qui pourrait s’appliquer à Azure. Rappelons en effet qu’Hyper-V est optimisé pour Linux. L’ajout de cette facette IaaS (Infrastructure as a Service) à Windows Azure s’effectuera… dans le courant de l’année.

Dernière annonce ; un an après la sortie de Windows HPC Server 2008, la mouture R2 est d’ores et déjà sur les rails et devrait être lancée vers la fin de l’été. Si Windows HPC Server 2008 se limitait à quelques centaines de nœuds, la R2 est validée pour des clusters comprenant plusieurs milliers de nœuds.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur