Thales et Nokia Siemens s’intéressent à leur tour aux réseaux publics de sécurité

Réseaux
Thales et Nokia Siemens apportent le LTE aux réseaux de sécurité

Nokia Siemens et Thales vont collaborer pour développer des réseaux 4G dédiés aux services publics de secours et sécurité. Une solution concurrente de celle d’Alcatel-Lucent et Cassidian.

Nouvelles solutions et accords se multiplient autour des réseaux radio dédiés à la sécurité. Dans le cadre du TETRA World Congress (TWC) de Dubaï, la semaine dernière, Thales et Nokia Siemens Network (NSN) ont signé un protocole d’accord visant à développer une solution LTE (Long Term Evolution) adaptée aux utilisateurs de systèmes radio PMR (Professional Mobile Radio). Les futurs produits seront initialement destinés aux marchés d’EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique).

Rappelons que les PMR sont principalement exploités par les forces de sécurité et la police dans des bandes de fréquence basse (400 MHz) un peu partout dans le monde. Apporter des technologies IP de communication avec des taux de transferts rapide vise donc à améliorer les moyens de communication des dits services de sécurité, notamment en introduisant de nouveaux services comme la vidéo-conférence.

Garantir le fonctionnement

Concrètement, NSN fournira sa station de base multiradio RAN (Single RAN Advanced Flexi Multiradio Base Station) pour mettre en œuvre les communications LTE. Sa modularité et sa compacité lui permettent de s’intégrer aisément aux sites existants. Et d’assurer la sécurité des connexions à travers une passerelle dédiée. Ses stations viendront s’inscrire dans l’architecture IP LTE distribuée et résiliente de Thales. Celle-ci devrait garantir le fonctionnement permanent des liaisons entre stations de base, tours et services d’urgence interconnectés, même en cas d’incident technique affectant l’une des composantes du réseau.

Thales et Nokia Siemens marchent donc sur les traces d’Alcatel-Lucent (ALU) et de Cassidian (filiale d’EADS) qui, à Dubaï également, ont présenté une solution similaire baptisée Evercor. À la différence que l’offre ALU-Cassidian est finalisée alors que Thales et NSN annoncent seulement un cadre de développement.

Crédit photo © Senkaya – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur