Tommy Ljunggren (TeliaSonera) : « La 5G transportera le Big Data »

Réseaux
Tommy Ljunggren, VP mobilité chez TeliaSonera

Invité au Huawei European Media Day, Tommy Ljunggren expose la vision de la 5G selon TeliaSonera. Un saut technologique par rapport à la 4G aux yeux de l’opérateur nordique.

« Selon nous, la 5G devrait être un moyen de supporter de nouveaux comportements et apporter de nouveaux services à nos clients », avance Tommy Ljunggren. Invité à Stockholm par Huawei dans le cadre de l’European Media Day les 11 et 12 septembre, le vice-président mobilité de l’opérateur TeliaSonera exposait sa vision de la prochaine génération de réseau mobile. Une vision tournée vers les usages plus que la technologie.

Tommy Ljunggren, VP mobilité chez TeliaSonera , expose sa vision de la 5G
Pour Tommy Ljunggren, la 5G doit être un changement technologique fondamental.

Elargir la couverture

Pour le porte-parole de l’opérateur norvégien, « la 5G doit être un changement technologique fondamental par rapport à la 4G. Comme la 4G l’est par rapport à la 3G. »

Bien sûr, il sera toujours question de plus de débits et encore moins de latence. Mais pas seulement. La 5G pourrait être l’occasion de « fournir plus de capacités à plus de gens dans les zones plus denses ».

Ce serait aussi une technologie stratégique pour élargir la couverture au-delà de l’Europe. « Apporter du 300 Mbit/s en Afrique changerait la façon dont les gens communiquent ; permettre des extensions avec des réseaux maillés derrière les stations de base ; et transporter beaucoup plus de données, ce qui va avec le développement de l’Internet. Transporter le big data, voilà pour nous le rôle de la 5G. »

Pas d’urgence sur la VoLTE

TeliaSonera sera-t-il, comme pour la 4G dès 2009, le premier opérateur mondial à ouvrir un réseau 5G à l’horizon 2020 ? Trop tôt pour le dire. Ce qui est sûr c’est que « même si la 4G va être suffisante pour répondre aux besoins dans les années à venir, nous tournons notre regard vers la 5G ».

En attendant, la 4G va poursuivre ses évolutions. Vers le LTE-Advanced évidemment (« c’est comme de mettre deux routes là où il y en avait une seule »), mais aussi en matière de services. « Avec la VoLTE (Voix sur LTE qui permettra le transport de la voix sur le réseau 4G data en tout IP, NDLR), mais cela nécessite une bonne couverture 4G, assez de terminaux compatibles et des modifications technologiques. Il n’y a donc pas d’urgence pour nous. Quand ces conditions seront réunies, la VoLTE représentera des économiques pour nous. »

600 000 utilisateurs 4G

Mais ce qu’attendent les utilisateurs, selon Tommy Ljunggren, « c’est de pouvoir utiliser leurs terminaux au-delà des frontières avec les mêmes qualités de service » (à défaut des mêmes tarifs). « Ce qui nécessite des accords commerciaux avec les autres opérateurs. C’est plus important que d’avoir la VoLTE. »

Présent dans une dizaine de marchés européens, TeliaSonera revendique 600 000 utilisateurs 4G aujourd’hui. Dont 25% du trafic 4G de la Suède.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur