Travail hybride : hausse de l’investissement en Europe

CloudPoste de travail

En Europe, 6 décideurs informatiques sur 10 déclarent disposer en 2021 d’un budget plus élevé pour soutenir le travail hybride, à distance ou au bureau.

Comment le travail hybride – à distance ou au bureau – impacte les priorités en matière d’équipement informatique de moyennes et grandes entreprises ? La question a été posée à 1005 décideurs informatiques en Europe* pour Dynabook par Walnut Unlimited.

65% des répondants déclarent disposer d’un budget plus élevé en 2021 que l’année précédente. Et ce pour assurer la continuité d’activité et soutenir le travail hybride.

En outre, 86% des équipes utilisant des « laptops » lorsqu’elles travaillent à distance du bureau. Par ailleurs, 66% des reponsables IT prévoient d’intégrer davantage d’ordinateurs portables dans les infrastructures de leur entreprise au cours des 12 mois à venir.

Selon le rapport, 74% des décideurs informatiques considèrent que la décision d’achat de PC portables est plus importante qu’elle ne l’était avant la pandémie. Il en va de même pour les achats d’outils de collaboration (70%) et de plateformes cloud (73%).

Quels sont les domaines prioritaires ?

Support, cloud, cybersécurité

Les organisations du panel investissent en priorité dans les domaines suivants : le support et l’assistance informatique à distance (cités par 50% des répondants), les solutions en mode cloud (50%) et l’infrastructure de cybersécurité (49%).

L’évolution des modes et des lieux de travail est le moteur de cette croissance des dépenses informatiques. 67% des collaborateurs étant appelés à télétravailler depuis leur domicile ou dans un tiers lieu. Ils étaient 53% avant la pandémie.

*Allemagne, Benelux, Espagne, France, UK. source : Dynabook – « The Hybrid Shift: Managing an increasingly remote workforce », mai 2021.

(crédit photo via Pixabay)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT